Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Sur les pas de Jean Giono à Lurs le chemin de l’écriture.

Sur les pas de Jean Giono à Lurs le chemin de l’écriture.

Dans le cadre du voyage de presse dans les Alpes de Haute Provence, nous sommes allés à Lurs.

La première chose qui surprend, c’est le chant des cigales, pour nous citadins, c’est un plaisir, pour les habitants ce ne l’est pas tant que cela.

Quand Jean Giono découvrit ce village, dans les années 1950, il était abandonné. Il en tomba amoureux, et invita un de ses amis imprimeur, amoureux comme lui de la mise en page des livres et de l’écriture.

Le chemin des écritures, propose des itinéraires exploratoires du village et de l’histoire de notre écriture. C’est une initiative de mémoire et de partage de connaissance, d’observation et de méditation.
Le chemin des écritures est composé de cinq installations originales en plein air et en accès libre toute l’année.

NAISSANCES ET ÉVOLUTIONS DES ÉCRITURES DE THIERRY GOUTTENÈGRE

LA BIBLIOTHÈQUE DE JEAN-YVES QUELLET

LA TABLE DE VOX DE STERENN BOURGEOIS

Pour cette visite, nous avons eu la chance d’être guidé par Jean-Louis CARRIBOU, auteur de l’ouvrage  » 10 balades littéraires à la rencontre de Jean Giono »
Ce fut une très belle rencontre, avec un homme qui a connu Jean Giono, nous a raconté beaucoup d’anecdotes, a su nous faire apprécier le lieu, son histoire.
Dans la vidéo qui suit, il nous parle de Jean Giono, et nous lit aussi un extrait d’un de ses livres, il vit réellement ce qu’il lit et ce fut un plaisir de l’écouter.

Le lieu au Jean-Louis Carribou nous a conté tant de belles choses

Lurs est un village qui grâce à Jean Giono a une seconde vie, il fait bons se promener dans ses rues étroites.

L’église et son clocher (la raison pour laquelle la cloche est entourée d’une armature métallique tient au fait, que le vent souffle si fort, les clochers traditionnels tombaient)

La mairie

Les ruelles

Le théâtre en plein air

Des portes dont ce qu’il y avait au-dessus à été détruit durant le révolution

Après cette visite qui fut un réel plaisir, nous sommes allés déjeuner au Restaurant de Niozelles , où nous attendait, la cerise sur la gâteau, Sylvie Giono, la fille cadette de Jean Giono.

Sylvie Giono

Déjeuner avec Sylvie Giono fut un grand moment, elle nous parla de son père, de Pagnol, de son enfance, de ses projets, car cette femme poursuit l’oeuvre de son père.

Elle a écrit plusieurs livres :
– La Provence gourmande de Jean Giono
– Jean Giono à Maosque le Parais, la maison d’un rêveur
et un livre en collaboration avec sa sœur Aline dont il fit les illustrations : Mon père Contes des jours ordinaires

Il est des rencontres dont qu’on ne peut pas oublier, car elles nous enrichissent, nous nourrissent, et ce fut le cas avec Jean-Louis Carribou et Sylvie Giono.

Ce voyage de presse, fut un moment exceptionnel et je continuerai la semaine prochaine de vous en parler, car il y eut d’autres belles rencontres.

LES SITES :

Lurs – Le chemin de l’écriture

Office du tourisme Alpes de Haute Provence

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page