Vous êtes ici:Accueil » Suggestion » L’abricot rouge du Roussillon est arrivé !

L’abricot rouge du Roussillon est arrivé !

Avec trois semaines d’avance, l’abricot rouge du Roussillon est de retour sur les étals des primeurs. Cette belle région bénéficie plus de 300 jours par an d’ensoleillement avec un climat méditerranéen au pied des Pyrénées-Orientales. La récolte s’étend de juin pour les plus précoces à septembre. Ce fameux abricot tant renommé du terroir roussillonnais a obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée en 2015 puis l’Appellation d’Origine Protégée en 2016. Une savoureuse reconnaissance…


Originaire du nord-est de la Chine où il poussait à l’état sauvage, l’abricotier s’établira en France au XVIIe siècle. L’abricot avait les faveurs du roi Louis XIV qui en raffolait et le nommait « le fruit royal ». Sur les conseils botaniques de Jean-Baptiste de La Quintinie, le jardinier du Roi-Soleil effectua de nombreuses plantations dans le potager du château de Versailles. Fruit de l’abricotier (prunus armeniaca) de la famille des Rosace?es, il est aussi appelé prune ou pomme d’Arménie.
Très riche en carotène, phosphore, magnésium, potassium, fibre, fer, cuivre, peu calorique, ce petit fruit aux nombreux bienfaits est excellent pour la santé. Avec sa belle couleur rouge-orangé, sa chair juteuse, rafraîchissante, légèrement acidulée, en fait un fruit apprécié par les petits et les grands.

Un fruit de saison qui se déguste de multiples façons, en compote, confiture, salade de fruits relevée d’épices ou d’une infusion de verveine, en tarte, en crumble, en clafoutis, avec du fromage blanc. En cuisson, il n’a pas fini de nous surprendre… avec un foie gras poêlé, une volaille, un poisson ou accompagnant un fromage de chèvre, il se prête à des réalisations salées-sucrées surprenantes et délicieuses. L’abricot trônera avec bonheur sur nos tables estivales !

Pour garder les arômes du fruit, conservez-le au frais mais pas au réfrigérateur et devra être consommé deux à trois jours maximum après l’avoir acheté. Il conservera ainsi sa fermeté et sa saveur.

Papillotes de bar aux abricots et fenouil (pour 4 personnes)

 

Ingrédients :

8 abricots du Roussillon, 4 filets de bar, un bulbe de fenouil, 1 orange, 1 oignon rouge, 1 filet d’huile d’olive, 1 pincée de poivre de Sichuan, sel, quelque feuilles de sauge.

 

Préparation :

Lavez, essuyez, dénoyauter et coupez les abricots en quartiers.

Lavez et émincez finement le bulbe de fenouil

Lavez, séchez et zestez l’orange. La couper en rondelles

Pelez et taillez l’oignon rouge en fines rondelles

Préchauffez le four à 210° (th. 7)

Salez et poivrez les filets de poisson. Ajoutez un peu de fenouil, et les feuilles de sauge

Préparez les papillotes. Sur une feuille de cuisson, déposez quelques morceaux d’abricots, les rondelles d’oignon rouge et le fenouil émincé. Posez un filet de bar dessus. Arrosez d’huile d’olive, ajoutez une rondelle et quelques zestes d’orange. Ajoutez une pincée de poivre de Sichuan et la sauge ciselée, et refermez la papillote. Recommencer l’opération pour les autres papillotes.

Placez les papillotes sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 15 à 20 mn selon la taille du bar

Le tout accompagné d’un Cavalcade Blanc… à consommer avec modération

La famille Jonquères d’Oriola est installée depuis 1485 au Château de Corneilla et produit un excellent vin sur les contreforts des Pyrénées. Nez frais et expressif de fruits à chair blanche, suivi de notes grillées, vanillées, le vin Cavalcade Blanc révèle des complexes d’arômes floraux offrant au palais une fine fraîcheur sans amertume. Servir frais à 10°. (60% Grenache blanc, 20% Macabeu, 20% Vermentino). Il est issu d’une agriculture raisonnable respectueuse de l’environnement.

Bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page