Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Albi : la ville rouge

Albi : la ville rouge

Découvrir Albi, c’est un peu comme découvrir un endroit que l’on a l’impression de connaitre depuis toujours. Fondée sous l’Antiquité, c’est au Moyen Age que la ville prendra son essor, avec l’édification de la Cité Episcopale, fief des évêques de l’époque.
La cathédrale Saint Cécile, toute en briques rouges, est la plus grande cathédrale de briques au monde. Majestueuse et imposante elle se dresse fièrement, et est visible de toute la ville. Un ensemble architectural unique, inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco depuis Juillet 2010.

A quelques mètres de là, installé dans le palais de la Berbie, ancienne résidence des évêques, prenez le temps de visiter le musée consacré à un des enfants les plus célèbres de la ville : le peintre Toulouse-Lautrec.

Après la visite du musée, perdez vous dans les ruelles du Castelvieil, centre historique de la ville. Vous pourrez, au détour d’une ruelle, apercevoir quelques vestiges des remparts de la cité du Moyen Age. Peu connue, mais d’un charme indéniable, la Place Savène, avec ses petites maisons à colombage et aux volets tantôt bordeaux, tantôt turquoise, ou tout simplement bruts, en bois vernis, vous fera oublier l’espace d’un instant la frénésie touristique du reste de la ville.

Pour clore votre journée, laissez vous emporter le long de l’Echappée Verte le sentier de 4 kilomètres suit sur une partie les Berges du Tarn. De juin à septembre, les arbres fruitiers implantés sur le parcours offrent aux promeneurs la possibilité de cueillir les fruits. Une autre façon de vivre la ville !

Pour en savoir plus : le site de l’office du tourisme

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page