Vous êtes ici:Accueil » Suggestion » UJI : LES THÉS VERTS DE KYOTO.

UJI : LES THÉS VERTS DE KYOTO.

Au Japon, la culture du thé vert commence dans la préfecture de Kyoto à Uji il y a 800 ans. Depuis, Uji est connue comme une région qui ne cultive que des thés verts de grande qualité, tels que le Matcha, le Gyokuro et le Sentcha.
Les thés japonais sont déjà familiers aux palais des Français.
Cependant, le thé vert de Uji recèle une saveur particulière, dégustée hors des frontières du Japon seulement par une poignée de connaisseurs…
Connue pour son histoire riche et reconnue comme la capitale de la Gastronomie, Paris est la première ville étrangère sélectionnée par Uji pour la présentation de ses thés d’exception.
En novembre 2016, les maitres du thé Uji et les représentants de la préfecture de Kyoto, en présence de Takeharu Jofuku, Vice-gouverneur de la préfecture de Kyoto, étaient à Paris pour les premières dégustations de thé Uji en dehors du Japon, avec trois événements majeurs.

En novembre 2016, directement arrivés de Kyoto, Riichi Yoshida, Chotaro Horii et Kazuo Yoshida, tous les trois représentants de la Chambre de l’industrie coopérative du thé de la préfecture de Kyoto, ont fait déguster le Gyokuro, le Matcha et le Sentcha à chaque invité.

INFUSÉS À FROID, 5 THÉS UJI ONT ÉTÉ SERVIS AU VERRE À VIN ET DÉGUSTÉS ACCOMPAGNÉS DES COMMENTAIRES D’ALEXANDRE PHILIPPE RIMBAUD, CHEF SOMMELIER DU RESTAURANT BOTANIQUE.
UN GRAND NOMBRE D’INVITÉS ONT MONTRÉ UN FORT INTÉRÊT POUR CES THÉS FROIDS.

Préparation du thé

Préparation du thé

Chaque préparation est différente, mais le résultat impressionnant.
Rien à voir avec le thé qui nous est servi dans les salons de thé traditionnels à Paris.

Chaque thé a une saveur particulière, certains un arrière goût qui restait en bouche pour le bonheur des papilles.

Le thé au Japon fait partie des traditions, d’un rituel.

On ne boit pas le thé comme en France nous buvons un café, il y a une certaine solennité.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page