Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » THE BEATLES: EIGHT DAYS A WEEK  » de Ron Howard.

 » THE BEATLES: EIGHT DAYS A WEEK  » de Ron Howard.

the-beatles
J’ ai eu la très grande chance de voir ce film le 8 septembre en avant-première et moi qui suis fan de ce groupe, il n’est pas un seul jour où je n’écoute pas un morceau des Beatles, je fus sous le charme !

the-beatles

« Jeudi 15 septembre à 20h, à l’occasion d’une séance unique au cinéma diffusé dans le monde entier, les spectateurs pourront se replonger dans les années 60 aux côtés du groupe légendaire à travers une expérience cinématographique inédite en exclusivité dans plus de 100 salles partout en France.
Avec des images rares et exclusives, The Beatles : Eight Days A Week – The Touring Years retrace les premières années de la carrière des Beatles de 1962 à 1966, marquées par les tournées incessantes à travers le monde. Des centaines de dates, des milliers de fans, des heures de concerts ont permis aux Beatles d’entrer dans la légende, mais aussi d’apprendre à se connaître, à se chercher, à se renouveler et à écrire ensemble toujours plus de chansons mythiques. Du Cavern Club de Liverpool à leur dernier concert au Candlestick Park de San Francisco, découvrez les Beatles comme vous ne les avez jamais vus et jamais entendus, à travers des enregistrements live et archives inédites.

Et spécialement pour cette soirée au cinéma, les spectateurs pourront vivre sur grand écran plus de 30 minutes inédites du concert du SHEA STADIUM de 1695 pour la première fois remasterisées !
Vous connaissez le groupe, pas leur histoire. »

the-beatles

C’est incroyable de voir cet engouement dans le monde entier pour ces quatre garçons dans le vent.
Ils ont révolutionné la musique, la scène et ouvert la voie à beaucoup d’autres groupes.

Backstage, Opera House, Blackpool. 1964

Backstage, Opera House, Blackpool. 1964

THE BEATLES

the-beatles

Pour découvrir les Beatles et pour le inconditionnels, il faut aller le voir !

En salle le : 15 septembre 2016

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page