Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » Nocturama  » de Bertrand Bonello.

 » Nocturama  » de Bertrand Bonello.

Nocturama

« Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents. Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale. Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux. Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes. La nuit commence. »

Nocturama

Au début du film, on voit chacun des personnages prendre le métro à des stations différentes et sortir également à des stations différentes.
On commence à se douter qu’ils ne le font pas comme cela, sans un plan et un but bien précis.

David (Finnegan Oldfield)

David (Finnegan Oldfield)

Ils se rendent dans des lieux différents et y déposent des explosifs.
Ceux-ci sont programmés pour exploser à la même heure.

Le groupe au complet dans le Grand Magasin

Le groupe au presque au complet dans le Grand Magasin

Ils se rendent ensuite avec l’aide d’un complice dans un grand magasin parisien pour y attendre le matin.
Ils vont aller de rayons en rayons, choisir des habits, manger, dormir, voir ce qu’ils ont fait sur les écrans de télévision …

Yacine (Hamza Meziani) se retrouve devant un mannequin habillé exactement comme lui

Yacine (Hamza Meziani) se retrouve devant un mannequin habillé exactement comme lui

Ce film peut faire penser aux brigades rouges en Italie, mais là, pas de messages, pas de revendications politiques.
La rencontre de jeunes venus de milieu différents, que tout apparemment sépare.

Il est difficile d’en dire plus, mais c’est un film intéressant, avec des acteurs inconnus à part Finnegan Oldfield.

Une des très belles surprises de cette fin d’été.
A VOIR, pour la mise en scène, le jeu des acteurs et surtout car il nous fait réfléchir, et c’est très bien.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs


Sortie en salle le : 31 août 2016

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page