Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » TONI ERDMANN  » de Maren Ade.

 » TONI ERDMANN  » de Maren Ade.

Toni Erdmann

« Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann… »

Toni Erdmann ( Peter Simonischek) et sa fille Ines (Sandra Hüller)

Toni Erdmann ( Peter Simonischek) et sa fille Ines (Sandra Hüller)

Ines travaille en Roumanie pour une société allemande, elle donne très peu de nouvelles à son père.
Celui-ci qui aime faire des blagues tout le temps, décide d’aller la voir sans la prévenir.

Au cours d'une soirée.

Au cours d’une soirée.

Elle est ni heureuse, ni malheureuse de le voir, mais dérangée dans ses habitudes, son travail.

Pour la voir, il se déguise et se fait passer pour un homme d’affaire, Toni Erdmann, il arrive à se faire accepter partout, malgré ses extravagances.

Ines et son père sur un chantier

Ines et son père sur un chantier

Ines l’emmène avec elle à une réunion, puis il vont visiter un chantier.

Elle décide d’organiser une fête pour son anniversaire, et les choses ne se déroulent pas comme elle l’avait prévu.

Ines à sa soirée.

Ines à sa soirée.

C’est un film intéressant sur la différence des générations, Toni veut savoir comment vit sa fille, si elle est heureuse.
Ce qui n’est pas évident car elle a du mal à se laisser aller.
Malgré ce que l’on pourrait croire, on ri vraiment beaucoup, à tel point que lors de l’avant-première, à un moment, j’avais du mal à reprendre mon souffle, tellement je riais.

A Cannes, c’est le film qui a eu la préférence de la presse et du public, et c’est justifié.

Sortie en salle le : 17 aoùt 2016

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page