Vous êtes ici:Accueil » Mode » Accessoires » Montblanc Édition Mécène d’Art Peggy Guggenheim !

Montblanc Édition Mécène d’Art Peggy Guggenheim !

Dans un souci permanent de promouvoir activement les arts et la culture dans le monde, Montblanc récompense, depuis plus de 25 ans, de son prestigieux prix Montblanc des Arts et de la Culture la contribution précieuse des mécènes d’art des temps modernes dans 16 pays. Chaque année, pour accompagner ce prix et honorer les mécènes contemporains, Montblanc crée un instrument d’écriture en édition limitée inspiré d’un mécène qui s’est illustré dans l’histoire de l’art.

Peggy Guggenheim Biennale 1948

Peggy Guggenheim Biennale 1948

L’Édition Mécène d’Art de Montblanc 2016 rend hommage au legs extraordinaire de l’une des plus grandes galeristes et collectionneuses d’art du 20ème siècle, Peggy Guggenheim. En consacrant la plus grande partie de sa vie à promouvoir l’art de son époque, elle découvrit et propulsa de nouveaux talents sur le devant de la scène et constitua une importante collection d’œuvres exposée aujourd’hui dans un musée de Venise qui porte son nom. Née en 1898 à New York, la nièce de Solomon R. Guggenheim, fondateur du musée Guggenheim, quitta les États-Unis pour mener une vie de bohème à Paris, où elle fut introduite par Marcel Duchamp auprès de la fine fleur de l’avant-garde artistique. Elle apporta son soutien à de nombreux jeunes représentants de l’art abstrait et surréaliste, dont elle exposa les œuvres en Europe et en Amérique, et contribua à la carrière internationale de quelques artistes majeurs du 20ème siècle comme Kandinsky, Pollock et Ernst. Montblanc rend aujourd’hui hommage à cette mécène incontournable du 20ème siècle avec une Édition Mécène d’Art dont les détails sont inspirés de sa vie haute en couleurs et du patrimoine conséquent qu’elle a légué à la postérité.

Le 888

Le 888

Limitée à 81 pièces en référence à l’âge auquel elle s’est éteinte, l’Édition Limitée Montblanc Mécène d’Art Peggy Guggenheim 81 s’inspire de sa vie, de son arrivée en Europe à ses années vénitiennes. Fabriqué dans l’Atelier Artisan de Montblanc avec les plus beaux matériaux, par des maîtres artisans extrêmement talentueux, l’instrument d’écriture, inspiré du style Art Déco très présent dans l’environnement de Peggy Guggenheim, lorsqu’elle arriva à Paris à la fin des années 1920, est doté d’un capuchon, d’une agrafe et d’un corps aux lignes épurées et élancées. Témoin de son œil aguerri pour les artistes de talent, la structure squelettée en or massif 18 K couleur champagne du corps fait écho au monumental portail du musée Guggenheim de Venise créé par la célèbre artiste Claire Falkenstein.

Le 81

Le 81

L’entrelacs de branches en fer et de pièces de verre vénitien a été somptueusement recréé grâce à un savoir-faire artisanal d’exception. La tête de lion qui apparaît sur l’agrafe renvoie au lion de Saint Marc, le symbole de la ville où Peggy Guggenheim choisit d’abriter sa collection, tandis que le motif de l’anneau du capuchon rappelle certains détails graphiques de la façade du palazzo vénitien de Guggenheim. La spirale en incrustation de laque rouge est, quant à elle, inspirée des poteaux d’amarrage rayés qui jalonnent la lagune de Venise. Le capuchon, couronné de l’emblème Montblanc en marbre blanc, rappelle la façade caractéristique du palais. En référence à son style inimitable, le capuchon squeletté en or couleur champagne avec incrustation de laque noire évoque son penchant pour le motif zèbre, abondamment utilisé à l’intérieur du palais. Témoins de sa personnalité exubérante, les lunettes originales qu’elle aimait tant porter sont représentées par une fine gravure sur la plume en or 18 K fabriquée à la main.

Peggy Guggenheim

Peggy Guggenheim

L’art découvert et encouragé par Peggy Guggenheim a également inspiré l’Édition Limitée Montblanc Mécène d’Art Peggy Guggenheim 888, dont le capuchon et le corps ruthéniés et laqués rouge sont ornés d’un motif géométrique de style Art Déco. Les têtes de lions gravées sur l’anneau du capuchon en or rouge sont inspirées des extérieurs du Palazzo Venier dei Leoni, richement décorée de ce symbole de Venise et qui fut la demeure de Peggy durant 30 ans. L’anneau du capuchon est orné de 10 grenats qui forment les yeux des lions, tandis que le cône en laque rouge translucide et or rouge, rappelant les poteaux d’amarrage rayés blanc et rouge de la lagune de Venise, est doté d’un anneau serti de diamants taille brillant à son extrémité. L’emblème Montblanc en marbre blanc vient couronner cet instrument d’écriture d’inspiration artistique. Des empreintes de pattes ont été gravées sur la plume en or 18 K en signe de son affection pour ses 14 Lhassa Apso, ses « bébés adorés » qui l’accompagnaient lors de ses descentes du Grand Canal en gondole et qui reposent à ses côtés sur le terrain de son palais.

Le 4810

Le 4810

L’Édition Limitée Montblanc Mécène d’Art Peggy Guggenheim 4810 est ornée d’un motif géométrique d’inspiration Art Déco sur le corps et le capuchon platinés et laqués noirs, livrant un superbe contraste avec les rayures platinées et rouges du cône de l’instrument d’écriture. L’anneau platiné est joliment gravé des têtes de lions associées à Venise et à Peggy Guggenheim, tandis que l’emblème Montblanc qui surmonte le stylo plume apparaît en résine blanche et noire traditionnelle.

LE SITE : Montblanc

Un très beau cadeau pour la fête des mères ou celles de pères, écrire avec un beau stylo est un vrai plaisir !

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page