Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Carnet de voyage : à la decouverte de la Tasmanie !

Carnet de voyage : à la decouverte de la Tasmanie !

Vous le savez, à Homactu nous aimons voyager, et vous faire partager nos découvertes. Dans les semaines qui viennent, nous tenons à vous faire vivre notre dernière escapade, sur une ile a l’autre bout du monde, un petit paradis comme il en existe encore : la Tasmanie.
Plus petit des états Australiens, la Tasmanie a été surnommée : Île de l’Inspiration, en référence à son environnement naturel riche et préservé. Plus d’un tiers du territoire de la Tasmanie est d’ailleurs classé en réserves naturelles, parcs nationaux, et sites classes au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Tasmanie_fev_2016_0037 L’ile possède peu d’infrastructures, permettant d’accueillir des touristes, alors le meilleur moyen de partir a sa découverte, est en camping car ! Billets d’avion en poche, nous sommes partis 10 jours sur cette terre du bout du monde, avec l’espoir de rencontrer Taz, le plus célèbre habitant de l’ile.
Arrives a l’aéroport, après plus de 30 heures de voyage, première difficulté : trouver comment se rendre au bureau de location du camping car. Finalement, il a fallu les appeler pour apprendre qu’il faut prendre une navette bus. Ils ne font pas de pick up a l’aéroport.

Arrivés au bureau, l’attente commence. Ils sont en difficulté avec des clients qui auraient abîmé un van, mais qui eux disent le contraire. Finalement un des employés finit par s’occuper de nous : Nigel. Il est plutôt sympa, et nous explique rapidement qu’ils ont un (petit) problème : ils n’ont pas le modele que nous avons loué !
En effet, les 2 vans dont ils disposent ont été accidentés. Ils n’ont donc pas d’autre choix que de nous en donner un plus gros ! Et nous voila partis avec un campervan nettement plus gros que prévu, équipé avec une douche et un wc. Le grand luxe !

Les formalités réglées, nous prenons la route, direction la première étape : Coles Bay. La route est agréable, mais conduire un tel engin n’est pas simple. Il faut se « faire la main », d’autant que nous sommes dans un des pays du Commonwealth : ici, on conduit à gauche !!Tasmanie_fev_2016_0064La route est longue, et l’heure passe. Il faut acheter a manger, faute de quoi ce soir c’est disette ! Et après ce long voyage, même si en avion on ne fait que manger, passer la nuit le ventre vide ne nous tente pas vraiment !
Nous traversons une petite ville et decidons de partir a la recherche d’un supermarché.
Finalement, nous trouvons une petite superette, qui suffira amplement pour demarrer.
Le frigo plein, nous voila repartis…

A l’approche de Coles Bay et du parc Freysinet, nous longeons la mer : le paysage est magnifique, et même si la fatigue commence à se faire sentir, l’excitation est à son comble ! Le voyage commence vraiment.
Arrivés a Coles Bay, le camping est plein ! Plus de place pour nous, et à l’interphone, on nous indique d’aller a « friendly beaches ». Je me souviens avoir vu un panneau le long de la route, et nous voici repartis, à la recherche d’un endroit pour dormir.
Quelques kilometres et près d’une heure plus tard, au bout d’une piste de terre, nous voici à Friendly Beaches : une plage déserte, peuplée de kangourous et de wombats ! L’un d’eux viendra même rendre une petite visite à nos voisins campeurs !Tasmanie_fev_2016_0060
Heureusement que nous avons fait les courses ! Une vodka crandberries pour se remettre, et il est l’heure de diner : sandwiches jambon fromage et une banane ! Et une autre vodka crandberries.
Un tour sur la plage avant de se coucher dans le van, les yeux déjà pleins de superbes images…. le voyage ne fait que commencer !

A suivre…

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page