Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » Arrête ton cinéma  » de Diane Kurys.

 » Arrête ton cinéma  » de Diane Kurys.

Arrête ton cinéma

« C’est dans l’enthousiasme que Sybille démarre l’écriture de son premier film. Actrice reconnue, elle va passer pour la première fois de l’autre côté de la caméra. Tout semble lui sourire. Ses productrices Brigitte et Ingrid sont deux personnages loufoques mais attachants et Sybille se jette avec elles dans l’aventure, mettant de côté sa vie familiale. Mais, du choix improbable des actrices, aux réécritures successives du scénario, en passant par les refus des financiers, le rêve merveilleux va se transformer en cauchemar. Incorrigible optimiste, Sybille réalisera trop tard que ses productrices fantasques et totalement déjantées vont l’entraîner dans leur folie… »

Brigitte ( Josiane Balasko)

Brigitte ( Josiane Balasko)

Sybille (Sylvie Testud), comédienne, a envie de faire un film qui raconte son enfance. Tous semble bien partie, mais elle tombe sur deux productrices complétement déjantées. Brigitte (Josiane Balasko) et Ingrid (Zabou Breitman).
Bien qu’elle soit mise en garde par son agent Jack (François-Xavier Demaison) et son mari Adrien (Fred Testot) qui sont les deux seuls à avoir la tête sur les épaules. Elle est plus ou moins prise en otage par celles-ci, obéit à toutes leurs volontés, fait des cauchemars.

Jack ( François-Xavier Demaison) son agent

Jack ( François-Xavier Demaison) son agent

C’est un film qui nous entraîne dans le monde du cinéma, nous montre l’envers du décor. Le tout avec beaucoup d’humour.

A l’origine, c’est basé sur un livre de Sylvie Testud (C’est le métier qui rentre).

Sylvie Testud

Sylvie Testud

A la fin de la projection, nous avons pu avoir un échange avec Diane Kurys (la réalisatrice) et Sylvie testud, dont voici un extrait :

Diane Kurys et Sylvie Testud

Diane Kurys et Sylvie Testud

C’est une belle surprise pour le début de cette nouvelle année.
Josiane Balasko et Zabou Breitman en productrices nous emmène dans un monde qui je l’espère est rare, mais qui nous fait beaucoup rire.
La complicité de Diane Kurys et Sylvie Testud donne un film, parfois émouvant, mais proche de certains films d’Etore Scola.

A voir pour prendre du plaisir !

Sortie en salle le : 13 janvier 2016

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page