Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Innsbruck, le charme du Tyrol

Innsbruck, le charme du Tyrol

Paisiblement lovée au cœur d’une vallée des Alpes, Innsbruck est pourtant la cinquième ville d’Autriche, et attire chaque année plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. En été, les randonneurs sont rois, qui parcourent les sentiers des Alpes, et gravissent les sommets environnants. Et en hiver, les skieurs prennent le relais, et affluent dans les stations des alentours.
Innsbruck
Si elle a su conserver un charme authentique avec son centre-ville qui regorge de bâtiments médiévaux, la ville n’en est pas moins à la pointe de la modernité, en témoignent les nombreux édifices modernes qui cohabitent avec les maisons d’époque.
Parmi les sites remarquables, les églises bien sûr et notamment la Hofkirche, qui est probablement une des plus belles d’Autriche. D’aspect plutôt commun de l’extérieur, elle abrite un véritable joyeux d’architecture : le tombeau de l’empereur Maximilien Ier. Plus de 10 années ont été nécessaires pour construire ce monument sans égal, qui mérite très certainement qu’on s’y attarde un moment. Le rêve de grandeur restera pourtant inachevé, et le tombeau… vide !
La cathédrale ensuite, fortement endommagée durant la seconde guerre mondiale, et qui a été entièrement restaurée depuis. De style baroque, elle présente de nombreuses pièces de mobilier assez remarquables.
Innsbruck_toit_d_or
Le centre historique, présente également quelques bâtiments incontournables, comme « le petit toit d’or », que l’on doit également à la folie mégalomane de Maximilien Ier. Fastueusement orné de 2 657 bardeaux de cuivre dorés à l’or fin, tous encore d’origine, il est adossé à l’ancien palais ducal. De son balcon, l’empereur se plaisait à contempler la ville, et son agitation.
innsbruck_palais_imperial
Le Palais impérial, doit aussi son architecture définitive aux rêves de démesure de Maximilien. Rénové un peu plus de 200 ans plus tard dans un style roccoco viennois, il atteste encore aujourd’hui du faste de l’époque.
Du fait de sa situation au cœur des Alpes, Innsbruck n’est pas accessible en avion. Mais on s’y rend facilement en train ou en voiture depuis Vienne ou Salzbourg. Une ville à découvrir, le temps d’un long week end…

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page