Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » My Skinny Sister  » de Sanna Lenken.

 » My Skinny Sister  » de Sanna Lenken.

My Skinny Sister

« Stella, 12 ans, rondelette et pas très sportive, voudrait ressembler à sa grande sœur Katja que tout le monde admire. Mais celle-ci cache un secret que Stella va découvrir et qui va bouleverser leur complicité. »

Stella promet de garder le secret de Kajta

Stella promet de garder le secret de Kajta

https//youtu.be/QiuLPEPXAA0

« Révélée à la Berlinale 2013 avec le court-métrage « Eating lunch », consacré aux jeunes filles souffrant d’anorexie, la cinéaste suédoise Sanna Lenken a de la suite dans les idées. Avec « My skinny sister », elle semble garder un appétit certain pour les troubles alimentaires. Sauf que le film ne cesse d’élégamment esquiver son sujet pour mieux se focaliser sur la relation entre deux sœurs : admiration, jalousie, culpabilité – le tout exécuté avec la délicate maîtrise qui sied aux patineuses artistiques. » ARTE

L’anorexie est une maladie qui touche particulièrement les jeunes filles, beaucoup veulent ressembler aux mannequins qu’elles voient et font tout pour ne pas prendre de poids, se faire vomir après chaque repas.
Bien souvent, la famille ne voit rien et quand elle s’en aperçoit se sent vraiment désarmée.
Les mères sont dans ce cas plus offensives que les pères qui peuvent paraître « laxistes ».
Et dans ce cas là, il est urgent de consulter afin qu’une prise en charge soit faite, car cela peut conduire à la mort de l’adolescente.

Le désarroi des parents

Le désarroi des parents

Le film, qui est basée sur la vie de Sanna Lenken, qui a souffert d’anorexie dans sa jeunesse, montre bien la difficulté de pouvoir intervenir quand les parents savent.
Stella qui est au courant de ce que fait sa sœur Kajta, promet de garder le secret, mais quand elle voit que Kajta est vraiment en danger, elle se renseigne dans un premier temps auprès de la conseillère d’orientation qui lui remet un fascicule, et l’ayant lu, elle rompt le secret et prévient ses parents.
La complicité des deux soeurs

La complicité des deux sœurs

D’un coté on a Stella qui souffre de boulimie, et de l’autre Katja d’anorexie, en fait que ce soit les enfants ou les parents, la famille entière est malade.
Le parcours pour revenir à la normale va être long….

Ce film est important, très bien fait, n’hésitez pas à aller le voir.

Sortie en salle le : 16 décembre 2015

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page