Vous êtes ici:Accueil » Suggestion » DIPTYQUE : FORÊTS IMAGINAIRES, COLLECTION HIVER 2015 !

DIPTYQUE : FORÊTS IMAGINAIRES, COLLECTION HIVER 2015 !

Diptyque

Pour les fêtes, diptyque allume trois nouvelles bougies : une édition éphémère dédiée, cette année, au répertoire olfactif de l’Arbre.
De toute sa verticalité, il enracine le ciel à la terre, déployant des essences aux registres inattendus. Puissantes et délicates, ces odeurs de bois exaltent les souvenirs, des images de belle Nature, de saisons…
Et à cette nouvelle escapade sensorielle, la Maison de parfum invite Julien Colombier, peintre consacré de
mystérieuses forêts et jungles enchantées.

Diptyque

Il fournira le rythme, la lumière, les couleurs; diptyque, la texture, les arômes, les effluves; donnant vie à trois ambiances, originales et réjouissantes.
Une même flamme anime le parfumeur et l’artiste : composer des atmosphères sans âge où chacun puisse projeter sa sensibilité. Liés par cette approche décorative de l’Art, leurs deux univers happent ainsi par les sens.
Et dans ces captivants « tableaux » olfactifs ou visuels, la Nature intervient en un constant détonateur : diptyque y puise ses matières premières les plus nobles; le plasticien y voit des jeux de lignes et de formes, géométrie universelle prétexte aux volumes souples ou pointus.

Julien Colombier

Julien Colombier

Julien Colombier

Né en 1972, Julien Colombier vit et travaille à Paris.
Les imprimés textiles et l’art déco éduquent son œil à la forme, à la couleur, à l’observation du détail.
De premières « hypnoses » qui conduisent à Matisse ou Keith Haring, aux artistes capables de peindre l’énergie
de la gaieté.
Le jeune homme découvre alors la force du motif. Du motif répété, martelé, scandé; de son rythme perpétuel. Sur fond noir, armé de pastels et de craies, il aiguise une technique qui occupe l’espace par la collision des couleurs, dont il se sert comme source de lumière.
Jungles, nuages, vagues, figures géométriques, deviennent prétextes à ces contrastes et le réel se distord, à la limite de l’abstraction. Car s’il les préfère universels et sans âge, ses motifs ne sont pas des sujets; ils servent plutôt de supports pour créer des atmosphères exemptes de narration et projections personnelles. Un seul principe : d’abord, provoquer l’impact, frontal et brut; après, faire ressentir l’onde de choc, en finesse et nuances.

Julien Colombier dans son atelier.

Julien Colombier dans son atelier.

« Éprouvées » par les univers de la mode et du design, ces vibrations trouvent bientôt de nouvelles surfaces à coloniser.
Julien Colombier investit ainsi livre, cimaise, tissu, mur ou skate park; collabore avec de grandes et prestigieuses Maisons; est exposé en Europe et aux Etats-Unis.
Et se plaît surtout, de projets en projets, à chercher dans la discordance une forme d’harmonie
Le dessin d’un tronc, d’une feuille, d’un fruit, devient surtout support du choc des couleurs : leur éclat est au
cœur de la collection. Sur les fonds noirs, la palette de Julien Colombier se fait source de lumière, nourrissant l’impact visuel, puis ses vibrations. Le pastel de l’artiste estompe un rouge et l’imaginaire du parfumeur s’oriente vers le Liquidambar, une essence aux frondaisons flamboyantes.
L’orée d’un bois fond en un crépuscule bleu et convoque bientôt les précieuses volutes de la résine d’Oliban.
Une boule dorée termine un rameau d’épines et l’odeur du Sapin se pare d’un trait d’écorce d’agrume.
La collaboration s’est ainsi construite, par évocations, libérée du naturalisme et du symbolisme, en de constants
échanges entre esthétique et olfactif. Puis ces décors de rêve se sont illuminés de la flamme des bougies, déployant le mystère des arbres en fragrances enveloppantes, subtiles et denses.

Une poétique des contrastes qui invite à la fête, en trois parfums : Sapin, Liquidambar, et Oliban

Un cadeau sympa pour vos amis.
En vente à partir de Novembre 2015

LE SITE : DIPTYQUE

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page