Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma »  » LA VOLANTE  » de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri.

 » LA VOLANTE  » de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri.

La Volante

« Alors qu’il emmène sa femme à la maternité pour accoucher, Thomas percute et tue un jeune homme sur la route. Marie-France, la mère de ce dernier, ne parvient pas à se remettre du drame. Neuf ans plus tard, Marie-France devient la secrétaire de Thomas sans qu’il sache qui elle est. Peu à peu, elle s’immisce dangereusement dans sa vie et sa famille jusqu’à lui devenir indispensable. »

Marie-France (Nathalie Baye) et Thomas ( Malik Zidi)

Marie-France (Nathalie Baye) et Thomas ( Malik Zidi)

« La vengeance est un plat qui se mange froid », ce proverbe a bien sa place dans ce film. Marie-France ( Nathalie Baye) dont le fils est décédé le jour de la naissance de celui de Thomas (Malik Zidi). Thomas l’ayant tué malencontreusement, va attendre neuf ans, pour se venger.
C’est une femme , intelligente, déterminée qui fera tout ce qui est possible pour mettre en oeuvre un plan machiavélique.

Marie-France et le fils de Thomas (Jean Stan Du Pac)

Marie-France et Léo (Jean Stan Du Pac)

Le thème de la Veuve Noire est éminemment cinématographique. Elle tisse une toile, resserre son emprise sur Thomas, étapes par étapes, comme lorsqu’elle s’endort dans son lit, un peu comme si la belle au bois dormant s’endormant dans le berceau devenait le fée Carabosse.
Elle va prendre une place importante dans le vie de Thomas, et tout faire pour passer le plus de temps avec Léo, qui devient pour elle, un enfant de substitution.

Le titre « La volante » désigne une secrétaire intérimaire.

Le rôle tenue par Nathalie Baye est étonnant, elle ne nous a pas habitué à cela, mais elle nous surprend agréablement.
C’est un très bon thriller, une belle surprise !

Sortie en salle le : 2 septembre 2015

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page