Vous êtes ici:Accueil » Mode » Défilé mode homme » JUUN. J SS16 – Fashion-week Paris

JUUN. J SS16 – Fashion-week Paris

Juun J

Le célèbre et adulé créateur coréen présente sa collection « Middy » sous un jour nouveau. Juun J. nous a longtemps habitué à des vêtements surdimensionnés, gonflés, mais cette fois-ci, les volumes laissent place à la longueur.

Juun J

Cette tendance des volumes qu’on avait l’habitude de voir dans les collections précédentes notamment dans les bombers oversized ne disparaît pas totalement cependant, elle s’éclipse un petit peu au profit de la longueur ainsi que des jeux de formes : est-ce une combinaison en cuir ou une veste sur un bermuda ?

Juun J

Le vêtement doit être regardé plus longuement pour qu’on découvre le jeu de formes et superpositions. Les manches des vestes sont longues, très longues et allongent la silhouette pour la rentre plus longiligne et casser les quelques volumes que l’on peut encore retrouver par exemple sur les pantalons qui sont larges. Les shorts quant à eux sont tailles hautes et allongent la silhouette pour une construction linéaire de la collection renforcée par les fermetures éclairs. Cette collection printemps-été 2016 présente un nouvel homme Juun J., un homme androgyne fan de demin et de taylorisme qui empreinte des détails féminins. Cette ambivalence des genres est accentuée par les coupes de cheveux blond platine. Le denim apparaît donc sous toutes les formes. Qu’il soit brute, délavé ou teinté, le denim est la matière principale de cette collection et s’inscrit à merveille dans les proportions et formes des pièces ainsi que dans la construction linéaire des vêtements ainsi que l’allure nonchalante.

Juun J
Montage--5

On apprécie cette collection estivale qui fait de nouvelles propositions. Les volumes sont quelques peu abandonnés pour une construction linéaire avec des jeux de superpositions. Les coupes de cheveux et la construction linéaire ajoutent une vision androgyne de la collection. On aime cette collection et ces nouvelles propositions.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page