Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Gastronomie » PARMA – Excellent Jambon de Parme, chef d’oeuvre de saveurs, produit du temps et de la nature.

PARMA – Excellent Jambon de Parme, chef d’oeuvre de saveurs, produit du temps et de la nature.

Parma

Noblesse d’un produit : cherchez la couronne.

Cherchez la couronne, vous trouverez le jambon ! Le véritable Jambon de Parme, tranché fin comme un voile de mariée, dégageant ses saveurs délicates, ses arômes intenses et typiques. Ambassadeur des plus belles terres d’Emilie-Romagne, il est reconnaissable
à sa Couronne ducale à 5 pointes, garantie de sa parfaite élaboration et de son origine.
En Italie, le Jambon de Parme est de toutes les fêtes, apéritifs ou pique-niques, dégusté sur le pouce ou cuisiné léger. Raffiné, il est 100% naturel (sans additif ni conservateur), et bénéficie de l’Appellation d’Origine Protégée (A.O.P).

Parma

Or cette saveur si spéciale, si précieuse, c’est toute une histoire : Hannibal l’a eue en bouche – on conservait alors les jambons dans des jarres – et les Romains s’en régalaient. Les ducs aussi – Visconti, Farnèse et autres Bourbons qui se succédèrent dans les palais de la riche cité. Si notre Stendhal, amoureux d’Italie, n’en écrit rien, il en était friand, on s’en doute, lui pour qui la vie était d’abord beauté et passion. Et Verdi de même, natif de Parme, belle ville toute de rigueur architecturale, lovée dans l’une des plus belles et fertiles régions de l’Italie, l’Emilie-Romagne, ville, donc, prodigue en épopée, en génie, en nourritures dont la qualité les placent parmi les grands produits mythiques de nos tables européennes : avec le Parmigiano-Reggiano, seigneur des fromages, le Jambon de Parme.
Violetta, Luisa, Desdémone, si les héroïnes de Verdi mangeaient… elles mangeraient du Jambon de Parme. Et, chez Verdi encore, que mange-t-on dans le tourbillon du Bal Masqué, avec une coupe de champagne ?

Différents affinages.

Différents affinages.

Mais du Jambon de Parme !

Aujourd’hui, le Jambon de Parme est de toutes les fêtes, mais aussi de tous les jours, en amuse-bouche comme en plat principal, dégusté sur le pouce ou cuisiné léger. Universellement connu, apprécié par tous, la finesse de sa saveur, ses possibilités variées, du plus simple au plus raffiné, sa belle apparence sur la table, ses vertus nutritionnelles, ce magnifique produit d’Appellation d’Origine Protégée est d’une qualité constante, assurée par une élaboration irréprochable, modernisée mais fondée sur le génie local et la tradition, garantie par une législation incontournable et la vigilance fondée sur des contrôles permanents du Consortium du Jambon de Parme et de l’Institut Parme Qualité (I.P.Q.).

La cathédrale de Parme

La cathédrale de Parme

À l’origine, le cochon…

Tout est bon dans le cochon, mais le meilleur, c’est la cuisse, qui donnera le jambon.
De belles cuisses de porcs de neuf mois, au moins – Large White, Duroc, Landrace – pesant leur cent cinquante kilos minimum – on les appelle les « porcs lourds ». Les cuisses portent désormais la double garantie d’un tatouage de naissance et d’un marquage à l’abattage : les inspecteurs de l’Institut Parme Qualité ne plaisantent pas avec les
origines.
De belles cuisses fraîches de porcs issus de races sélectionnées en particulier pour leur teneur réduite en lipides grâce aux méthodes d’élevage modernes et hygiéniques, assurant une qualité constante et sûre.
Pour mériter l’appellation Jambon de Parme, les cochons doivent être nés, élevés et abattus dans une région comprenant certains des plus beaux terroirs du Nord et du Centre de l’Italie, de l’Ombrie à la Vénétie en passant par la Toscane.

Préparation

Préparation

…l’homme et la terre, le vent, le sel.

C’est dans une aire très précise et délimitée de l’Emilie-Romagne, dans la province de Parme, qu’a lieu l’élaboration : au sud de
l’antique via Emilia, entre les rivières Enza et Stirone, jusqu’à neuf cents mètres d’altitude.
Sur ce petit territoire et seulement celui-là s’opèrera le miracle naturel du Jambon de Parme, celui qui donnera la consistance légère,la saveur, les arômes subtils : le vent descendu de l’Apennin et qui s’est frotté à toutes les senteurs sauvages est à l’origine d’un séchage en finesse, et le sel vient de la mer.
Alliés à l’expérience, au tour de main et à la volonté des hommes de cette terre, c’est la réunion de tous ces éléments qui donne au Jambon de Parme son caractère unique.

C’est cela, la grâce.

! Conservation du Jambon de Parme

Le Jambon de Parme avec os se conserve dans une cave fraîche : le jambon désossé doit être conservé au réfrigérateur, sous-vide ou enveloppé dans un tissu de coton.
Les tranches du Jambon de Parme se conservent deux jours maximum au réfrigérateur, soigneusement emballées dans une feuille d’aluminium.

LE SITE : PARMA

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page