Vous êtes ici:Accueil » Culture » Cinéma » « LE LABYRINTHE DU SILENCE » de Giulio Ricciarelli.

« LE LABYRINTHE DU SILENCE » de Giulio Ricciarelli.

Le labyrinthe du Silence

« Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz. Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé. »

Thomas Gnielka (André Szymanski)  journaliste

Thomas Gnielka (André Szymanski) journaliste

Johann Radmann, jeune procureur, après qu’un journaliste soit venu voir les procureurs pour dénoncer ce qui s’est passé à Auschwitz, mais dont personne ne veut prendre au sérieux, ramasse le document qui a été jeté dans une corbeille et cherche à savoir ce qui s’est passé dans ce camp, dont il n’a jamais entendu parler.

Johann Radmann (Alexander Fehling), procureur découvre la quantité des dossiers

Johann Radmann (Alexander Fehling), procureur découvre la quantité des dossiers

Sa hiérarchie ne le soutient pas, le dissuade.
Il se rend à l’ambassade des Etats Unis et découvre ce que les américains ont trouvé, tout ce que les nazis avaient consciencieusement noté.
Le procureur général, le soutenant, il s’atèle afin qu’un procès ait lieu.

La traque et les preuves

La traque et les preuves

Il accumule des preuves, fait arrêter ceux qu’il trouve en leur montrant les document qui les incriminent.
Il a une relation amoureuse avec Marlène, jeune styliste.

Marlene Wondrak (Friederike Becht) avec qui Johann Radmann a une aventure.

Marlene Wondrak (Friederike Becht) avec qui Johann Radmann a une aventure.

C’est un film fort, qui retrace le procès qui a eu lieu à Francfort, aussi connu sous le nom de second procès d’Auschwitz.
A cette époque, le gouvernement allemand ne voulait pas rouvrir les plaies de la seconde guerre. Mais des hommes courageux ont tenu bon et fait en sorte que la vérité éclate et que le monde entier sache ce que fut Auschwitz et les autres camps de concentration.
Un film qu’il faut absolument voir.

En salle depuis le 29 avril 2015.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page