Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Hiroshima mon amour

Hiroshima mon amour

Si la ville d’Hiroshima a donné son nom au film d’Alain Resnais, elle est surtout tristement célèbre pour être la première ville au monde prise pour cible d’un bombardement atomique. hiroshima_1 Située au sud ouest du Japon, Hiroshima a été fondée au 16e siècle, jusqu’à devenir une des villes les plus importantes de la région. Totalement détruite par l’explosion de la bombe, la ville a été entièrement reconstruite.
Seul un bâtiment, le Genbaku Dôme baptisé désormais Dôme de la Paix, un des seuls édifices à ne pas avoir été entièrement détruits par l’explosion a été conservé, en guise de témoignage. A proximité du Dôme, s’étend un vaste parc, le Parc du Mémorial de la Paix, qui abrite de nombreux monuments à la mémoire des victimes de la bombe, ainsi qu’une flamme du souvenir. L’émotion est palpable, et le silence s’impose d’emblée !Due a sa situation en bord de mer, Hiroshima n’a pas de métro, mais un réseau de tramways très développé. A quelques stations du Dôme de la Paix, vous arriverez au Château d’Hiroshima, réplique exacte du bâtiment édifié en 1590, qui présente un musée d’objets historiques de la vie quotidienne au Japon, ainsi qu’une petite collection d’armures de samouraïs.hiroshima_4 Après votre visite, dirigez vous vers le superbe jardin Shukkei-en, un jardin dessiné au début du 17e siècle, qui grâce a un habile jeu de perspectives, permet de représenter en miniature de grands panoramas naturels. Avec un peu de chance, vous pourrez assister a une cérémonie du thé : un enchaînement lent de gestes précis et délicats, pour préparer un bol de matcha, le thé vert japonais typique.hiroshima_3 Au fond du parc, vous admirerez une collection unique de bonsaïs, dont certains ont plus de 120 ans ! hiroshima_2Cité de la paix depuis 1949, Hiroshima est désormais une ville paisible qui malgré son lourd passé, est résolument tournée vers l’avenir. Nul doute que lors d’un séjour au Japon, vous saurez apprécier son art de vivre si particulier.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page