Vous êtes ici:Accueil » Mode » 22/4 Hommes – FASHION-WEEK A/H 2015/16 PARIS

22/4 Hommes – FASHION-WEEK A/H 2015/16 PARIS

22/4 Hommes

Stephanie Hahn, la créatrice allemande de la marque 22/4, présente une collection automne-hiver 2015 dans la lignée des précédentes. L’essence même de ses créations n’est alors pas dénaturée et on retrouve ainsi des formes modernes aux allures sportswear. La créatrice refuse la dissociation du vestiaire masculin et du vestiaire féminin et propulse son public dans une présentation qui s’apparente davantage à une prestation intimiste avec des jeux de lumières et une musique assez présente. On retrouve donc des silhouettes et masculines et féminines pour un mélange des genres et une collection anticonformiste. Pour la jeune créatrice, le moderne de ses collections réside dans cette non dissociation des genres dans une société où l’on cherche sans cesse à classifier les genres, personnes, objets, façons de penser etc. Cependant, les coupes et patrons restent très différent car le corps de la femme est différent de celui de l’homme.

22/4 Hommes

22/4 Hommes

Cette collection présente un Dorian Grey moderne qui s’inspire de codes féminins pour une allure gentleman. On découvre une collection dénaturée et libérée de toute règle. L’élément essentiel qui nous saute aux yeux dans cette collection est la forte présence de fourrure. Pour les défendeurs de Green Peace, Peta et j’en passe, passez votre chemin, cette collection ne vous plaira pas. La fourrure se trouve sur des détails comme au-dessus d’une paire de chaussure, sur une boucle d’oreille massive, sur des grosses manches ou de larges cols écharpes. Les pièces sont empreint de tailoring pour accentuer cette idée de la silhouette masculine pour les femmes et inversement car Stephanie Hahn fait partie de ces créateurs qui depuis quelques années redécouvre la silhouette masculine et toutes ses possibilités, la femme empruntait dans le placard de l’homme mais cette tradition s’est inversée depuis quelques temps. La fourrure de lapin ou la fausse fourrure d’ours sont associés à de la laine en satin sur un bomber structuré, du coton bleu marine, du jersey de-ci de-là ou de la simple laine comme sur les manches d’un blazer. Les manteaux sont sportifs aux coupes structurées droites et aux épaules tout aussi bien dessinées et aux coupes longues et tombantes flottantes sous les pas de l’homme. La cape deux pièces pour homme souligne l’aspect féminisé d’un gentleman qui s’assume comme tel. Les cols sont différents et tout aussi structuré (cols roulés, échancrés, cache-cœur …) Les couleurs ne sont pas criardes : bleue marine, ivoire, blanc, jaune moutarde, gris, la palette reste sombre pour faire ressortir les empiècements de fourrure pour en faire l’élément principal de cet ensemble de vêtements. On adore le total look bleu asymétrique tartan dans un esprit tailoring. Cette collection présente un Dorian Grey moderne qui s’inspire de codes féminins pour une allure gentleman. On découvre une collection dénaturée et libérée de toute règle. L’élément essentiel qui nous saute aux yeux dans cette collection est la forte présence de fourrure. Pour les défendeurs de Green Peace, Peta et j’en passe, passez votre chemin, cette collection ne vous plaira pas. La fourrure se trouve sur des détails comme au-dessus d’une paire de chaussure, sur une boucle d’oreille massive, sur des grosses manches ou de larges cols écharpes. Les pièces sont empreint de tailoring pour accentuer cette idée de la silhouette masculine pour les femmes et inversement car Stephanie Hahn fait partie de ces créateurs qui depuis quelques années redécouvre la silhouette masculine et toutes ses possibilités, la femme empruntait dans le placard de l’homme mais cette tradition s’est inversée depuis quelques temps. La fourrure de lapin ou la fausse fourrure d’ours sont associés à de la laine en satin sur un bomber structuré, du coton bleu marine, du jersey de-ci de-là ou de la simple laine comme sur les manches d’un blazer. Les manteaux sont sportifs aux coupes structurées droites et aux épaules tout aussi bien dessinées et aux coupes longues et tombantes flottantes sous les pas de l’homme. La cape deux pièces pour homme souligne l’aspect féminisé d’un gentleman qui s’assume comme tel. Les cols sont différents et tout aussi structuré (cols roulés, échancrés, cache-cœur …) Les couleurs ne sont pas criardes : bleue marine, ivoire, blanc, jaune moutarde, gris, la palette reste sombre pour faire ressortir les empiècements de fourrure pour en faire l’élément principal de cet ensemble de vêtements. On adore le total look bleu asymétrique tartan dans un esprit tailoring.

22/4 Hommes

22/4 Hommes

Cette collection s’impose dans une performance de musique et de jeux de lumières. La fourrure est l’élément principal de 22/4 hivernal. La femme emprunte des vêtements à l’homme mais l’homme aussi. La silhouette sportive est donc dénaturée de genre. La qualité des vêtements reste indéniable car les matières utilisées sont des valeurs sur de durée dans le temps.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page