Vous êtes ici:Accueil » Mode » Défilé mode homme » Christopher Raeburn AH15/16 – Fashion- Week London .

Christopher Raeburn AH15/16 – Fashion- Week London .

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Nous sommes sur une plage, déserte, un groupe d’individus est présent, désorientés, apeurés, nous nous trouvons dans une adaptation artistique de la série télévisée Lost. Christopher Raeburn laisse son imaginaire s’envoler sur une plage déserte, spectateur d’un groupe d’hommes rescapés qui cherchent à survivre sur une île abrupte et vierge de toute vie humaine. Remade est le nom de cette collection qui ne pourrait pas mieux coller aux silhouettes présentées en ce second jour de la semaine de la mode masculine anglaise.

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Christopher Raeburn

Crédit photo: Laetitia Milcic

Christopher Raeburn

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Le designer présente une collection automne-hiver qu’on est nombreux à apprécier car originale, technique et esthétique. Adaptée aux plus difficiles conditions météorologiques, cette collection ne cesse de nous faire sourire car tire son inspiration de la survie, de l’endurance et de l’immersion. Ce groupe d’hommes évoluent dans des silhouettes colorées, techniques et aux matériaux de qualité comme du coton ciré ou du nylon d’Italie. Le créateur continue son partenariat avec la Woolmark Company pour une qualité de fabrication indéniable. Le denim japonais est la matière principale de cet ensemble de textiles et prend place dans des pantalons de combat, des vestes ou des casquettes. Des gilets de sauvetage sont dé-construits et reformés en bombers, parkas et autres manteaux gonflés à l’air pour une silhouette digne du bonhomme Michelin en latex et plastique de très haute qualité. L’homme peut maintenant et grâce au créateur, survivre sur cette mystérieuse île. Adaptée à toute situation, l’allure très virile et masculine reste tout aussi sportswear que les précédentes collections et explore une palette de couleurs diverses et variées : le gris et le noir de la tempête marine laisse place à un orange explosif, du jaune vif ou du rouge, signe de vie, de survie. Ces couleurs sont tranchées par des vêtements graphiques originaux : on découvre donc des dizaines et des dizaines de dents de requin sur un large pantalon aux tons terreux. Le requin et les dents de requin sont utilisés bon nombre de fois en motifs variés pour intégrer astucieusement aux imprimés digitaux que l’on retrouve sur des sweats, t-shirts ou encore sur des besaces en forme de requin en plastique orange qu’on apprécie particulièrement.

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Crédit photo: Laetitia Milcic

Chaque pièce pourrait presque être vue comme la bouée de sauvetage de l’homme qui sait comment bien s’habiller mais ne sait pas où donner de la tête dans cet amas de collections modernes et contemporaines que nous proposent les créateurs et médias du moment. Véritable originalité dans l’ensemble des collections qui se ressemblent toutes de près ou de loin, la collection hivernale de Christopher Raeburn sportive, esthétique, originale et moderne de haute qualité se place dans le peloton de tête des collections qu’on a appréciées de cette semaine de la mode masculine londonienne et dont on se souviendra.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page