Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Cracovie, la belle de l’Est

Cracovie, la belle de l’Est

Avec un passé de plus de 1000 ans, Cracovie est considérée comme la plus belle ville de Pologne, et classée par l’UNESCO parmi les 12 plus belles villes au monde. Centre culturel et scientifique du pays, elle attire chaque année des millions de visiteurs, qui viennent découvrir son passé glorieux.

La Place du Grand Marché, la plus grande place d’Europe, sera le point de départ pour la découverte de la ville et ses 100 églises aux dômes baroques et aux flèches dorées. Partout autour de vous ce ne sont que ruelles pavées, façades colorées, palais et musées, dans un véritable festival de beautés architecturales gothique, renaissance et baroque.

cracovie_1Résidence historique des rois de Pologne depuis le XIème siècle, le Château du Wawel est un joyau de l’art roman, gothique et renaissance, renfermant de riches collections comme la plus grande collection au monde de tapisseries de Flandres. La cathédrale qui fait partie intégrante de cet ensemble architectural unique, a vu le couronnement de tous les souverains polonais et abrite aujourd’hui le mausolée des rois et des grands hommes de Pologne.

cracovie_2A quelques pas de là, le vieux quartier juif de Kazimierz est devenu le quartier le plus vivant de Cracovie, ou pullulent les cafés, restaurants branchés et boites de nuit. Lieu de fête pour les uns, c’est également un lieu de commémoration et de souvenir pour les autres. Prenez le temps d’arpenter les rues de ce quartier, ses anciennes synagogues, où plane encore le souvenir des dizaines de milliers d’habitants exterminés par les nazis. C’est ici que le désormais célèbre Oscar Schindler avait son usine ! Pour les plus courageux, la visite des camps d’Auschwitz et Birkenau, à 1 heure de route de là, se vivra comme un pélerinage, un passage obligé, incontournable. Courageux car il faut avoir le coeur bien accroché, pour résister à l’émotion qui ne peut que vous submerger, en passant la tristement célèbre grille portant l’inscription « Arbeit macht frei » : « Le travail rend libre ». Emotion encore, quand vous longerez les voies de chemin de fer à Birkenau, bordées de miradors. En hiver, c’est encore plus bouleversant !

Vous l’aurez compris, on ne revient pas indifférent, d’un week end à Cracovie !

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page