Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Voyage à Nantes.

Voyage à Nantes.

Source : Pixabay

Après notre article rafraîchissant sur Morlaix, direction vers une autre ville emblématique du Grand Ouest ! Conquise vers 850 par Nominoë (chef breton qui périra malheureusement peu après), Nantes a gardé de fortes influences bretonnes de sa période où elle était capitale ducale de la région. Aujourd’hui rattachée aux Pays de la Loire, c’est la préfecture de la région et de la Loire Atlantique, le département dans lequel elle est située.

Vous l’aurez compris, Nantes est une ville chargée d’histoire qui a flotté sous des bannières bien différentes. Sixième commune la plus peuplée de France avec ses plus de 300 000 habitants, c’est aussi une ville culturelle où il est difficile de s’ennuyer. Alors venez faire un tour du côté des ducs de Bretagne, dans cette ville où l’appartenance à la péninsule celtique fait encore débat !

 

Suivez le parcours du voyage à Nantes

Consciente de son potentiel touristique, la ville de Nantes a mis au point un projet tout simple mais qui vous permettra de découvrir ses points intéressants à pied en flânant dans ses rues. Le voyage à Nantes est représenté par une ligne verte peinte sur le sol que vous pouvez suivre, quitter puis reprendre à loisir pour découvrir les aspérités de cette cité pleine de surprises. Architecture, art modene et lieux insolites sont au programme de ce parcours inédit qui vous guidera vers ce qui fait de Nantes une ville inoubliable. Voici certains des éléments au programme :

Château des ducs de Bretagne

Joyau d’architecture chargé d’histoire, le château des ducs de Bretagne cristallise l’éternel débat qui fait encore rage aujourd’hui : Nantes est-elle bretonne ? Si elle ne l’est plus officiellement, elle l’a été historiquement et a failli l’être de nouveau lors de la réorganisation des régions en 2015. Des milliers de partisans manifestaient à Nantes à l’époque pour le retour du département en Bretagne.

Débat mis à part, revenons au château en lui-même. Fondé au XIIIe siècle par les ducs de Bretagne, sa construction a principalement eu lieu au XVème siècle mais certaines de ses

parties datent du XIVème et du XVIIIème. Classé monument historique en 1840, il fut installé pour constituer une base défensive à Nantes mais devient aussi sous François II la résidence principale ducale bretonne. Sa fille la duchesse Anne sera contrainte d’épouser deux rois de France successifs, Charles VIII et Louis XII, ce qui entraînera l’union de la Bretagne à la France en 1532 par François Ier. Le château deviendra alors forteresse royale, qui sert de logis à la plupart des rois de France lorsqu’ils visitent la Bretagne. C’est aussi la résidence officielle des gouverneurs de la province.

Le château servira de prison d’état mais aussi de caserne et d’arsenal militaire sous l’Ancien Régime. Au XIXème, outre le maintien de ses fonctions militaires, son intérêt patrimonial est peu à peu découvert, mais ce n’est qu’en 1924 qu’il devint un musée, après qu’il ait été déclaré propriété de la ville de Nantes en 1915. Bien d’autres histoires sont à découvrir dans ce musée, et outre la magnificence de ce bâtiment construit à une époque où nous n’avions pas les moyens modernes de construction, vous pourrez y découvrir les origines de ce bâtiment essentiel dans la culture et l’histoire bretonne.

 

Les machines de l’île

Véritable faune mêlant silhouettes animalières et métaux en tout genre, les machines de l’île ont fait la renommée de la capitale mariligérienne (c’est ainsi que l’on appelle les habitants de la Loire-Atlantique). Son grand éléphant, haut comme une maison de 4 étages, fait le bonheur des petits et grands enfants qui peuvent en visiter les entrailles alors qu’il sillonne le parc des chantiers. Sa trompe pulvérise régulièrement une salve d’eau et c’est donc une activité idéale par temps chaud ! On a aussi aimé les autres machines comme le héron de 8m, l’araignée géante qui fera frissonner les arachnophobes et les autres insectes, passant du micro au macro ce qui les rend d’autant plus impressionnants. Découvrez en quelques-unes en photo par ici. A faire absolument !

                                                                                         Source : Pixabay

Rares sont les villes pouvant se targuer d’avoir conservé des passages couverts de cette qualité. Créé en 1843, le passage Pommeraye est un bijou d’architecture, véritable vestige du passé caché au carrefour de plusieurs rues marchandes. Et des marchands, il y en a dans le passage ! Certains semblent même venir tout droit du XIXème siècle : gantiers, chapeliers, vitrines de pâtissiers aux pyramides de macarons alléchantes côtoient librairies plus ou moins anciennes et boutiques de souvenirs. C’est un lieu où il fait bon flâner, faire du lèche-vitrine et admirer les statues disposées de part et d’autre de son grand escalier.

Le nid

Bien que cette balade fantastique vous reboostera de par les découvertes folles que vous y ferez, elle mettra peut-être à rude épreuve vos pieds et le reste de votre corps. Pourquoi ne pas faire une petite pause en hauteur ? Situé au sommet de la tour Bretagne (on retrouve encore une fois ici l’influence de l’ancienne région d’appartenance de la ville), le Nid est un bar aux sommets de Nantes qui permet d’avoir une vue imprenable sur toute l’agglomération. Habitat d’un immense oiseau et de sa progéniture, vous pourrez vous asseoir en son sein ou sur des fauteuils en forme d’œufs sorties tout droit d’un dessin de Jean Jullien. Des affiches lumineuses représentent au mur des lieux emblématiques de la ville sous le trait du dessinateur. En outre, ce lieu festif fait la part belle à la musique les jeudis avec ses soirées DJ et les dimanches via des concerts acoustiques mettant en avant des artistes de la scène nantaise. Un incontournable de la ville que vous y soyez pour un weekend ou pour une partie plus longue de votre vie.

 

Le Lieu Unique

Bâtiment trônant depuis les années 1880 dans le quartier du Champ-de-Mars, le Lieu Unique était à l’origine une usine de la biscuiterie Lefèvre-Utile plus connue sous le nom de LU. Les bombardements qui toucheront Nantes en 1943 ne viendront pas à bout de ses tours caractéristiques, mais elles seront décapitées lors de travaux en 1972. La remise dans son état d’origine de la tour aura lieu en 1998 sous la direction de l’architecte Jean-Marie Lépinay, respectant son originel style Art Nouveau.

Lieu lui aussi chargé d’histoire(s), le Lieu Unique est aujourd’hui un centre culturel avant-gardiste qui promeut la curiosité dans toutes les disciplines de l’art : théâtre, musique, danse, arts plastiques, cirque mais aussi architecture, arts gustatifs, littérature et philosophie. Lieu de rencontres, il héberge aussi des services visant à faire se rencontrer les nantais : hammam, librairie, crèche, bar, restaurant… Pour un lieu ou les services du quotidien côtoient des univers peu communs. A titre d’exemple, le projet pharaonique le grenier du siècle a récolté près de 12 000 objets des habitants à l’aube de l’an 2000 et ne sera exposé que le 1er janvier 2100 à 17h. Cette initiative pour le moins originale a été imaginée par Patrick Bouchain, architecte et scénographe ayant participé à la réhabilitation du site et Patrick Raynaud, artiste multimédia.

Faites une pause culinaire (voire gastronomique)

Nantes regorge de restaurants de toutes sortes dans lesquels vous pourrez déguster des mets divers et variés, issus de produits locaux ou d’ailleurs. Il y a tout d’abord les incontournables crêperies, vestige cullinaire de l’appartenance à la Bretagne. Outre la galette saucisse ou la fameuse « complète » (jambon, œuf, fromage), vous pourrez y découvrir des recettes plus originales satisfaisant les envies de tout un chacun. Et pour les voyageurs les plus fins gourmets, pourquoi ne pas aller faire un tour dans un des deux restaurants étoilés de la ville ? Vous trouverez notamment chez Lulu Rouget des produits de la mer de première fraîcheur issus de producteurs locaux, pour vous régaler tout en bénéficiant au commerce local

Complétez votre voyage en rencontrant les Nantais

Pour certains, on n’a pas véritablement visité une ville tant que l’on n’a pas rencontré ses habitants. Vous êtes de ceux-là mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous pouvez essayer avec un site de rencontre comme par exemple le site Badoo ! Vous pourrez y rencontrer des milliers de Nantais et de Nantaises avec qui discuter de l’histoire de la Bretagne, ses spécificités, les coins à ne pas rater et bien plus encore ! Ils pourront vous montrer leurs coins préférés de la ville, car cette liste n’est bien entendu pas exhaustive et nombreux sont les restaurants, bars et lieux inédits à visiter.

 

Vous l’aurez compris, tout est fait à Nantes pour vous faire découvrir les secrets et les pépites de la ville sans être un explorateur urbain chevronné. Pour autant, ce circuit déjà très complet ne recouvre pas toutes ses merveilles et vous pourrez notamment découvrir hors des sentiers battus le jardin des plantes aux abords de la gare ou le jardin japonais sur l’île de Versailles. Mais notre article ne remplacera jamais une visite en bonne et due forme. Alors prenez la voiture, le train ou que sais-je encore et dirigez vous vers cette magnifique ville qu’est Nantes ! Et n’oubliez pas de rencontrer les Nantais car la richesse d’une ville, et on l’oublie bien souvent, c’est avant tout ses habitants.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page