Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Cosmétiques et Parfums » Un vent de fraîcheur pour l’été !

Un vent de fraîcheur pour l’été !

Avec l’arrivée de l’été, on a envie de changer de parfum. Fini les fragrances capiteuses et envoûtantes, place aux eaux fraîches tout en légèreté. Eisenberg lance deux eaux fraîches nouvelle version, pour femme et homme. Depuis quelques années, l’eau fraîche ou eau parfumée a gagné ses lettres de noblesse et est très prisée en période estivale. Quel plaisir de se vaporiser avec une eau fraîche au sillage pétillant !

 

L’eau de l’impétueuse

Ce parfum d’une élégance aérienne, avec en prélude la spontanéité fraîche de la bergamote et de la baie rose, vous transporte sur des notes familières et charmeuses de la lavande. Une brise exquise s’harmonise avec le gingembre et le genièvre, réveillant une sensualité nouvelle. En fond, vétiver et santal signent avec habilité cette fragrance lumineuse.

 

 

Au cœur de cette nouvelle interprétation si féminine, une composition de patchouli, mousse, bergamote et fève tonka forment un bel accord chypré ambré. Un éventail d’agrumes se mêle à l’intensité olfactive des épices pour encore plus de fraîcheur en tête. Une eau fraîche par excellence.

 

 

Le charme estival du gentleman

Un soufle vivifiant fuse en tête avec le pamplemousse et rejoint en cœur les notes aromatiques de l’estragon et de la sauge. Force et relief sont apportés par la sensualité épicée du genièvre et du gingembre, tempérée par une lavande moderne et discrète. Le vétiver et le santal personnalisent avec élégance la signature épurée de ce parfum et en font un classique incontournable.

 

 

Les notes aromatiques sont au cœur de cette nouvelle interprétation. En tête, les fragrances du bois de palissandre et du patchouli intensifient audacieusement le sillage des notes boisées. Les épices et les agrumes dynamisent un parfum étonnamment frais, très masculin et élégant.

 

55 €  les 30 ml – 85 € les 50 ml – 129 € les 100 ml

;

LE SITE : Eisenberg

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page