Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » « Hommes ou Bêtes », une nouvelle marque de vêtements pour homme .

« Hommes ou Bêtes », une nouvelle marque de vêtements pour homme .

Le mot du fondateur

« L’élégance française et l’importance qu’elle a accordé à la couleur est l’un des éléments principaux de notre projet.
L’autre élément est de proposer des vêtements de la plus grande qualité possible à des prix corrects. L’idée d’exigence à tous les niveaux guide donc nos pas. »
Jean-Bérenger de Nattes, créateur d’Hommes ou Bêtes

Jean-Bérenger de Nattes

Jean-Bérenger de Nattes est un designer Français,
connu pour son style contemporain unique imprégnéd’un classicisme hérité de la grande tradition française.
Originaire d’une famille de grands collectionneurs, il a été influencé par l’environnement culturel dans lequel il a évolué depuis son plus jeune âge.
Sa curiosité et son imagination sont stimulées par sa connaissance de l’histoire de l’art et son expérience des cultures étrangères. Depuis 25 ans, il a vécu en Asie, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Cette combinaison d’influences lui a permis d’enrichir sa sensibilité artistique.
Passionné par le textile et l’artisanat, il étend aujourd’hui son activité dans l’univers créatif en développant une marque de vêtements haut-de-gamme pour homme.
Il conçoit des vêtements raffinés, alliant créativité et sophistication.

Jean-Bérenger de Nattes, Amoureux du textile et des formes, le prêt-à-porter s’impose à lui comme une synthèse de ses savoir-faire dans la décoration, la création de tissus d’ameublement et de mobilier. Ayant toujours porté un intérêt aux belles matières, il a simplement troqué l’ébène de Massacar, le palissandre, le corian ou l’acier brossé pour le coton, le lin, la laine, la soie ou le cachemire.
Son style est marqué par la sobriété et la couleur : adapter des pièces classiques du vestiaire masculin aux usages contemporains.

Les valeurs

– Authenticité
– Modernité
– Masculinité
– Séduction

La communauté

Lorsqu’une personne achète chez Hommes ou Bêtes, c’est plus qu’un vêtement qu’elle acquiert, c’est un mode de vie, un engagement. Hommes ou Bêtes prône l’élégance : la possibilité de se distinguer par son goût et son choix en matière de vêtement.
L’homme y fait le choix d’une harmonie et d’un raffinement masculin. Il s’assume et s’éloigne de la bête, en s’élevant au-dessus de sa condition, contrairement à l’animal quireste prisonnier de ses instincts.
En prenant la décision de s’éloigner de la bête qui sommeille en lui, l’homme d’Hommes ou Bêtes fait preuve d’une distinction morale et intellectuelle. Il affirme son attrait pour la couleur et la sobriété et se distingue par sa volonté et sa capacité à s’habiller selon un style qui lui est propre.
En pénétrant dans l’univers Hommes ou Bêtes, l’homme intègre ainsi une communauté qui partage des valeurs et un style.

Les inspirations

Hommes ou Bêtes, se distinguer sans volonté de se faire remarquer, tel est l’ADN de la marque. Pas de révolution mais une proposition de vêtements classiques qui accompagnent l’évolution des mœurs de la société. Les vêtements et les tendances apparaissent et disparaissent à l’infini, le « fast fashion » pollue le marché et il devient
compliqué de trouver son style.
Créer une continuité entre le vêtement d’hier et d’aujourd’hui. Il y a 25 ans, être invité à dîner en smoking était usuel ; aujourd’hui un costume, voire une veste suffisent le plus souvent. Il s’agit ici de trouver le point d’équilibre. L’usage change en fonction des mœurs. C’est ainsi qu’une simple veste de costume qui passait pour le summum de la décontraction il y a 25 ans est devenu aujourd’hui la pièce la plus habillée d’une garderobe.
Face à la démocratisation du vêtement, Hommes ou Bêtes propose une collection sobre et élégante qui prône l’être en quête de lui-même et non l’appartenance à une apparence.
Hommes ou Bêtes cherche le juste milieu et se place comme une solution alternative, non seulement utile mais belle et surtout en accord avec le mode de vie des hommes d’aujourd’hui.
L’apogée du style français en matière d’habillement fût atteinte au cours de la seconde moitié du 18ème siècle. A cette époque les matières et la couleur étaient au centre de toutes les attentions. Après un 19ème siècle convenu et grisonnant, Hommes ou Bêtes fait le choix de s’inscrire dans l’héritage français du 18ème en remettant la couleur à l’honneur. Ainsi des hommes inspirants tels que le prince de Sagan, le comte de Teba, Philippe Noiret, Paul Morand et Roger Nimier ont donné leur nom aux vestes d’Hommes ou Bêtes. Élégants, doués, spirituels, ils partagent tous une qualité : ils furent des hommes d’esprit indépendants.

L’arrivée d’Hommes ou Bêtes dans ce secteur en quelques chiffres

2017 Année de création – 2 Collections par an.

Collection permanente
– 7 chemises
– 1 pantalon
– 2 vestes

Printemps-Été 2018
– 19 chemises
– 4 pantalons
– 4 vestes
– 2 bermudas

LE SITE : Hommes ou Bêtes

Une nouvelle marque qui devrait enchanter le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page