Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Kyoto, à la saison des sakura

Kyoto, à la saison des sakura

Avec ses temples, palais, jardins et sanctuaires par centaines, l’ancienne capitale impériale du Japon est probablement une des villes les plus prisées, tant par les touristes que par les Japonais eux mêmes, qui viennent tous les ans admirer les merveilles de la cité.

En plein hiver, enveloppée de neige, elle se laisse découvrir solennellement, à pas feutrés, comme pour ne pas troubler la quiétude des lieux.
Mais c’est au printemps avec la floraison des cerisiers si chers aux Japonais, que la ville revêt ses plus beaux atours. Pendant quelques jours, les arbres se parent d’un rose éclatant, et les jardins sont alors pris d’assaut, pour célébrer le renouveau de la nature.

Bien sur, il y a les incontournables : le Kinkakuji, ou pavillon d’or, dont les murs sont recouverts de feuilles d’or, entouré d’un superbe jardin, ou encore le Ginkakuji, ou pavillon d’argent, moins ostentatoire, mais entouré d’un jardin zen extraordinaire. Le sanctuaire de Fushimi Inari, célèbre dans le monde entier pour ses 1000 Tori rouges, et le quartier de Gino, la vieille ville, aux ruelles tortueuses dans lesquelles les Japonais aiment à se promener en kimono traditionnel.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le billet d’avion est assez peu cher, la catastrophe de Fukushima au Nord du Japon en 2011 ayant fait fuir les touristes occidentaux. Il n’est donc pas trop tard pour réserver votre vol, et aller admirer une des plus belles villes du monde. Mais dépêchez vous, la floraison des cerisiers ne dure que quelques jours, en général tout début avril.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page