Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Saint James, les seules vraie marinières.

Saint James, les seules vraie marinières.

Matelot 1 rayé

Situé à quelques encablures du Mont Saint-Michel depuis le 11ème siècle, découvrez l’histoire de Saint-James, un village Normand devenu marque de légende.

DEPUIS LE MOYEN ÂGE:
Naissance d’un savoir-faire ancestral.

1160 – 1396 : SAINT JAMES CITÉ DRAPIÈRE ET LAINIÈRE
En 1160, Guillaume-le-Conquérant créa le village de Saint-James dans la baie du Mont Saint-Michel. Les moutons dits de prés-salés se prêtent parfaitement à la conception de tricots et bonnets servant aux premiers pêcheurs et marins pour affronter les marées capricieuses de cette région.

18ème siècle
Naissance du chandail marin.

Naissance d’un classique.

1850 : LE VILLAGE DEVIENT MARQUE
Léon Legallais, alors maire visionnaire de la commune de Saint-James, reprend le savoir-faire ancestral et local de filature en utilisant de la laine de pays des moutons dits de prés-salés. C’est alors que Léon et sa famille filent puis teignent la laine avant de la revendre sous forme de pelotes et d’écheveaux aux merceries de Bretagne et de Normandie, puis de sous-vêtements.

1858 : LA MARINIÈRE DEVIENT UNIFORME DE LA MARINE

LE SITE : St James

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page