Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » NAUTIC 2017 : UN SALON RÉSOLUMENT MODERNE ET RAJEUNI.

NAUTIC 2017 : UN SALON RÉSOLUMENT MODERNE ET RAJEUNI.

C’est à Paris, au parc des expositions de la Porte de Versailles que se tient du 2 au 10 décembre le 57ème Salon Nautique – autrement nommé NAUTIC.

C’est l’un des tous premiers salons français, en surface comme en nombre de visiteurs, alors même que la plaisance est une activité de loisirs.

Le Nautic 2017 c’est :

• 130 000 m2
• 825 exposants
• 1800 marques se référant à tous les univers du nautisme
• Près de 1000 embarcations exposées au grand public
• Plus de 300 événements organisés par les exposants et partenaires qui font du Nautic le rendez-vous le plus important du nautisme en Europe

Nautic 2017 : des racines et des ailes

L’industrie nautique se développe dans un contexte économique favorable, où les enjeux d’exportation et d’emploi sont forts.
L’industrie française exporte sa production à + de 75% et recherche aujourd’hui 1000 talents pour accompagner sa croissance.
C’est dans cet environnement positif que s’ouvre le 57ème Nautic, 1ère édition organisée par Nautic Festival, filiale de la FIN (Fédération des Industries Nautiques).
L’industrie nautique française s’est donnée 3 ans pour que le plus grand port indoor de France puisse accueillir toutes les générations nautiques.
Laissons s’exprimer les organisateurs :
« Le Nautic est sur le podium des plus grands salons nautiques internationaux et se classe parmi les cinq plus importants salons français tous secteurs confondus.
Plus ancien salon grand public parisien et seul salon nautique à être organisé au cœur d’une capitale, son histoire et son statut permettent à l’industrie nautique de bénéficier d’une visibilité unique en Europe.
Le Nautic, c’est l’âme de la plaisance française. Cette authenticité doit retrouver le cœur de tous les pratiquants. Si le désir d’évoluer dans l’univers marin demeure et s’amplifie, les pratiques s’adaptent pour que la contrainte urbaine ne soit plus un frein, pour que le mode de consommation ne soit plus exclusif, pour que chacune et chacun, à tout âge, trouvent le moyen de vivre sa passion. »

Le Nautisme, espace de rêve et d’évasion

Pierre Tabarly

La nouvelle équipe s’est donnée trois ans pour gagner en visibilité, attirer de plus en plus de pratiquants, élargir le champ de l’expérience nautique et faciliter l’accès à la pratique.
Ce nouveau souffle s’exprime, dès 2017, à travers plus de vingt nouveautés présentées au salon.
Le Nautic 2017, c’est mieux guider les pratiquants par des espaces pédagogiques et d’accompagnement (capitainerie, coaching, libre visite de bateau).
Interagir avec le public grâce aux nouveaux écrans.
Faciliter l’accès à l’eau en passant par la plage. Grâce à des partenariats avec des acteurs forts de l’industrie sportive, du Ministère des sports et six Fédérations (handball, tennis, aviron, canoé-kayak, ski nautique, wake board, et voile), l’édition 2017 fait la part belle à la découverte et à la démonstration de ces activités d’un public en quête de nouvelles sensations.
Le Nautic 2017, c’est aussi s’offrir un temps de repos dans la nouvelle salle de cinéma, avant de visiter le mythique Pen Duick III d’Eric Tabarly. Enfiler une combinaison pour surfer une vague avant d’aller découvrir les innovations 2017. S’offrir un bateau d’exception à la vente aux enchères et ensuite trouver des informations sur le nouvel espace consacré à l’entretien et à la réparation.
C’est enfin passer son permis bateau ou tenter l’expérience d’une pêche sur les quais de Paris.

Nautic solidaire de Saint-Martin

La FIN a tenu à marquer sa solidarité avec Saint-Martin – Caraïbes – qui est mis à l’honneur du salon cette année.
En effet la filière nautique de Saint-Martin est aujourd’hui sinistrée à plus de 70%, avec près de 70 entreprises et de 400 emplois directs qui ont été directement touchés.
Un appel aux fonds a été lancé pour aider directement les professionnels. L’urgence est écologique (retrait des déchets), économiques (remplacement des outils de travail) et bien entendu sociale.
La FIN appelle aujourd’hui à la solidarité des gens de mer et espère un engagement fort du secteur et de la communauté nautique.

Un appel qui sera sans nul doute entendu…

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page