Vous êtes ici:Accueil » Culture » Livres » « Barbes, boucs, moustaches » Et autres favoris dans l’art d’hier et d’aujourd’hui.

« Barbes, boucs, moustaches » Et autres favoris dans l’art d’hier et d’aujourd’hui.

S’il est un cadeau de Noël qui fera plaisir à tous ceux qui sont fans de Barbes ou de Moustaches, c’est bien celui- là.

Dans cette première anthologie de la Barbe et autres favoris, les amoureux du poil, les chasseurs de tendances ou les inconditionnelles de la barbe vont découvrir la barbe à travers les âges et les arts. Des barbes fleuries d’Arcimboldo aux moustaches de Geoffrey Guillin, en passant par les barbes bleues de Zachari Logan ou encore les barbes rouges d’Aaron Smith, ce livre de référence illustre ce nouvel attribut de beauté très cher à l’homme d’aujourd’hui.

 

Tate Modern Museum à Londres

Tate Modern Museum à Londres

Dirigé par Sarah Daniel–Hamizi, la barbière de France la plus célèbre, ce « beau livre » de 240 pages se veut un hymne à la beauté masculine au travers de 5 chapitres : Barbes blanches, Barbes noires, Barbes bleues, Barbes rouges, Barbes surprenantes et Moustaches. Le lecteur est transporté dans les univers pluriels des artistes contemporains et classiques à travers des photographies, sculptures, illustrations, tatouages ou art brut….

PHOTOTHÈQUE

Il s’en voit des courtes, taillées de près, à la limite des trois jours fatidiques. On en connaît de longues, foisonnantes, joufflues presque. Il en apparaît des sauvages, bestiales, d’autres plus subtiles, domptées, dressées, millimétriquement calibrées.
Il existe aussi celles qui s’accompagnent de crocs à l’anglaise, de bacchantes à la hussarde, de moustaches à la prussienne, celles qui agrémentent le trait de poils ornant un sous-nez tantôt fin, touffu, savamment sobre ou exubérant, ciselé comme pour incarner un Clark Gable up to date. Il y en a tant, tant, tant… Extrait de la préface, par Thierry Billard

À propos de Sarah Daniel–Hamizi, fondatrice de LA BARBIÈRE DE PARIS :
Première femme à avoir exercé le métier de barbier en France, Sarah Daniel–Hamizi, crée son propre salon en
2000, à Paris. Naturellement appelée LA BARBIÈRE DE PARIS, la Maison devient rapidement la référence du
secteur, renommée pour son savoir-faire unique et son expertise. Sarah a développé ses propres techniques
auxquelles sont formées ses équipes. L’année 2014 sera marquée par l’ouverture du plus grand barbershop de
France avec un espace unique dédié au bien-être des hommes. Toujours en quête d’innovation, LA BARBIÈRE
DE PARIS a lancé sa gamme de soins spécifiques en 2016, fruit de 18 mois de travail. En 2017, elle ouvre son troisième salon à Paris dans le 6ème arrondissement .
Depuis le 5 juillet dernier, LA BARBIERE DE PARIS est présente dans le nouvel espace beauté masculine de l’Hôtel de Crillon pour apporter un service barbier de haut-vol.

LE SITE : LA BARBIERE DE PARIS

Ce livre est en vente en librairie pour le prix de 40€ aux Editions Cernunnos.


C’est vraiment un très beau livre qui vous le verrez ravira celui à qui vous l’offrirez.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page