Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » JmakxParis : « L’urbain a du chic, le chic a de l’urbain »

JmakxParis : « L’urbain a du chic, le chic a de l’urbain »

Histoire de la marque

JmakxParis est né de l’amour qu’éprouve le créateur pour la mode. Tout a commencé lorsque, dans des moments très difficiles de sa vie, il a fait l’effort de toujours bien s’habiller et de rester présentable, cela lui a donné confiance en lui et a changé son état d’esprit. Ainsi, le jour où il a fallu décider ce qu’il devait faire de sa vie, il a été naturel pour lui de choisir un métier qu’il aimait et dans lequel il se sentirait fier et content de l’exercer tous les jours.
En juillet 2016, il s’est donc mis a dessiner tout en se perfectionnant de jour en jour puis est parti en Chine
début 2017 pour sélectionner les meilleurs tissus.
Le nom de marque, JmakxParis, est composé du prénom du créateur « Junior » et du préfixe de son nom de famille « Makengele » ainsi que Paris, la ville dans laquelle il habite et qui l’inspire le plus pour ses créations.
En effet, JmakxParis n’est pas simplement une marque de vêtements, mais un concept, un état d’esprit et une vision différente de la mode. A travers cela, le créateur veut véhiculer des valeurs fortes : l’ambition, l’entrepreneuriat, la confiance et la détermination.

Le créateur et ses références

JmakxParis

Depuis toujours, il observe les tenues qu’il voit sur les personnes et ne cesse de s’en inspirer afin de les personnaliser et de les métamorphoser à sa manière. Il observe et apprend également de ses personnages référents tels qu’Olivier Rousteing de par son histoire, et sa créativité.
Il présente le chic comme un état d’esprit : « il y a 2 choses qui sont importantes aujourd’hui en France, le chic et le moderne, le réel chic aujourd’hui c’est être honnête, être sincère et faire foi de ses actes ». Il y a également Karl Lagerfeld de par sa personnalité, son travail, son esprit libre et rebelle, ce sont des caractères dans lesquels le créateur se retrouve beaucoup ; Pierre Balmain de par sa manière de travailler où il accentue et met en valeur les courbes des femmes par ses créations, et Pierre Cardin de par sa polyvalence.
Quant à la manière de travailler du créateur, il a l’habitude de dessiner avec un fond de musique, ce qui développe en lui une source d’inspiration puissante car une parole de chanson, par exemple, peut déclencher un design. La
musique influence beaucoup sa manière de dessiner. Il garde pour tous ses modèles une ligne directrice : l’urbain et sa culture, ainsi que la haute couture dont il s’inspire en analysant les défilés des grands créateurs. L’objectif du créateur n’est pas de changer les personnes qui porteront sa marque, mais tout simplement de leur donner une nouvelle perception en apportant sa touche personnelle.

LA PREMIÈRE COLLECTION

Pour cette première collection, le créateur ne s’est pas donné de thème en particulier, il a laissé parler son intuition et sa vision. L’ambiance générale de la collection qui la décrit le mieux est le mot : détermination ; et le lien entre chaque pièce est celui qui ramène à l’état d’esprit urbain et chic.
En terme de tissu, il les a choisi au feeling et à ses goûts en fonctionnant par coups de coeur. Lorsqu’il voyait un tissu, il l’analysait et l’associait tout de suite au modèle qui lui correspondait le plus.
Pour ce qui est des couleurs, il a souhaité travailler sur des couleurs basiques mais jolies, qui sont dans les tendances actuelles et qui peuvent plaire.
Pour les coutures, il a accentué le travail jusqu’au détail en créant aussi des mélanges. On retrouve notamment ce qui est présent sur certains maillots de sport, des leggings, mais aussi des boutons dorés qu’on peut retrouver sur les grandes marques de haute couture. Les effets « cintrés » de certains modèles rappellent la haute couture, et il en est de même pour la broderie qui apparaît sur certains modèles.
Et enfin, en terme de designs, il travaille presque comme Karl Lagerfeld ou d’autres grands créateurs, c’est-à-dire qu’il fonctionne avec l’inspiration qui peut venir à n’importe quel moment : un flash, une idée, un dessin de street art, une parole de musique ou un rêve par exemple. Son amour pour le dessin lui permet également de prendre son crayon et de dessiner jusqu’à ce qu’un modèle se crée au feeling.

LE SITE : JmakxParis

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page