Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Fabien Rambert, mode homme

Fabien Rambert, mode homme

Narcissisme éloquent. Pas d’équivoque, première collection, une ode à l’élégance et au confort masculin. Inspiré par des coupes militaires 19e siècle revisitées, Fabien s’est laissé prendre au jeu de la couture avec des motifs romantiques et des volumes ajustés, des lignes pures et des détails marqués, des étoffes précieuses et des coupes soignées. On apprend a être à la fois classique et tendance, comment porter un costume quand il vous sied comme un gant, et faire du quotidien un jour de fête.

Couture urbaine offre une ligne sobre, costumes, chemises et manteaux, une gamme de couleurs simple. Fabien joue sur les motifs en ton sur ton avec le noir, le blanc, l´écru ; combine les tissus pour les mettre en valeur. Un jacquard de laine bleu marine, profond, accordé à des soies fines et délicates suggérant des formes langoureuses et une silhouette dynamique. On imagine alors un homme classique et détendu, chic et urbain. Tant de contradictions qui donnent unité à cette collection dont le mot d’ordre est : sophistication.

Après avoir fait ses classes en Homme à ESMOD Paris, Fabien Rambert achève sa formation technique en 2002. Ses créations sont déjà avant-gardistes et laissent présager un style unique pour un homme nouveau.

Intrigué par son art, il intègre alors l’équipe dynamique du créateur français Bill Tornade, avec qui il partage l’aventure au long de 4 saisons. Il se charge du modélisme pour la ligne Homme et y cultive son intrigue pour la mode masculine. Ainsi commence sa recherche créative…

Attiré par le melting pot social et culturel, il s’expatrie a Berlin début 2005, capitale alternative de l’Europe de demain. Fabien crée déjà, mais cherche de nouvelles expériences pour nourrir sa soif de connaissances. Il intègre alors l’équipe pédagogique d’Esmod Berlin, pour enseigner le modélisme à la nouvelle génération d’une ville en pleine mutation. L’espace d’un temps et d’une année scolaire (ou presque…), il prend alors son envol, et c’est en mai 2006 que née Couture Urbaine.

Marque à l’image de son créateur, elle se veut jeune et dynamique, mais aussi enfant d’une culture alternative en plein essor, symbolisant la liberté retrouvée enrichie d’élégance.

Photos: Marion Lammersen

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page