Vous êtes ici:Accueil » Mode » Défilé mode homme » Sébastien Blondin – Fashion Week Paris – Automne Hiver 2016/17

Sébastien Blondin – Fashion Week Paris – Automne Hiver 2016/17

« HORIZON » 

Après les collections intérieures « Memories » – hommage du créateur à son père – et « ErosThanatos » – confrontant l’amour et la mort -, Sébastien Blondin travaille sur la découverte de l’ailleurs : New York au travers de la high-line et la planète japonaise avec « Tokyoite ». Depuis l’été 16 avec « Osmose » le créateur mélange les 2 notions.

La High-Line à New York et Cuir Asphalte

La High-Line à New York et Cuir Asphalte (Modèle : Maxime Henrotay)

Avec « Horizon », Sébastien Blondin continue son travail d’inspiration du voyage double : celui intérieur et celui de l’ailleurs. Les éléments s’entremêlent : les sens sont attirés vers des voyages sans destinations précises: un horizon inconnu… inspirant…inspiré par l’architecture, la nature, la texture.
L’architecture, le graphisme, la structure s’équilibrent formellement avec des éléments organiques. L’urbanité dans son intériorité. L’union du tailoring et du sportswear. L’identité est marquée, empreinte d‘un ADN fort avec des pièces hybrides.

Blouson Aviator

Blouson Aviator (Modèle : Maxime Henrotay)

Couleurs : noirs charbon, marines profonds, camaïeux de gris, harmonisent une gamme illuminée par l’éclat des bleus minéraux : cobalt, ciel, grisés.

Cape Anamorphose

Cape Anamorphose (Modèle : Maxime Henrotay)

Matières : la laine au toucher cashmere consistante décline ses effets duveteux et accentue le tailoring de la saison avec le damassé de carrés et le velours de rectangles. La popeline de coton à la tenue impeccable et les jerseys de cotons satinés en fil d’Écosse apportent de la luminosité. Motifs et mailles jouent les effets géométriques : piqués, pixels, carrés, rectangles, alvéoles, hexagones, losanges apportent du relief face aux néoprènes lisses.

Chemise Colonne

Chemise Colonne (Modèle : Maxime Henrotay)

Coupes : les pièces sont nettes, construites par des jeux d’empiècements qui découpent et organisent l’architecture du corps: haut du buste encastré, travail des épaules et du dos, bas-volet revisité, bandes contrastées. Les asymétries émergent face aux découpes anatomiques valorisant le corps. Les jerseys se parent de col de chemise, les encolures sont nonchalantes. Les plis vertébraux du dos droits ou fluides sont la symbolique de la saison.

Haut Charisme

Haut Charisme (Modèle : Maxime Henrotay)

Finitions : soignées et travaillées; pas de boutons mais des aimants, des ourlets main, pas de doublure mais des biais intérieurs noirs et un rouge qui signe l’identité de la marque.

Manteau David

Manteau David (Modèle : Maxime Henrotay)

L’homme Sébastien_Blondin propose un univers « créateur-à-porter », sophistiqué et viril, qui prend fortement en assurance, presque impétueux et profondément volontaire. Il ose l’élégance quotidienne mais n’exclut jamais le confort du casual. Il sait où il va, vers quoi il tend dans la vie : il tisse son fil rouge…

La marque éponyme Sébastien_Blondin fondée en 2011 propose un vestiaire complet qui renouvelle les codes classiques du vêtement masculin. La fabrication est 100 % française et les tissus sont français et italiens.

Manteau Symbiose

Manteau Symbiose (Modèle : Maxime Henrotay)

Crédit photos (à part la photo de la High-line): Marie Elodie Fallourd
Modèle : Maxime Henrotay

LE SITE : Sébastien Blondin

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page