Vous êtes ici:Accueil » Culture » Livres » MAÎTRISER SA GOPRO.

MAÎTRISER SA GOPRO.

GoPro

GoPro

A la croisée de l’inspiration et de la technique, ce livre unique en son genre va vous accompagner dans toutes les étapes de la réalisations de films professionnels avec une GoPro.
Il est illustré par des centaines de photos époustouflantes, propose des liens interactifs vers des vidéos créées par des sportifs professionnels, des réalisateurs et des utilisateurs inspirés du monde entier.

VOICI QUELQUES EXEMPLES TRAITÉS DANS LE LIVRE.

Tournage

GoPro

C’est tout un art que de raconter une histoire avec une GoPro. Ceux qui en sont capables sont enquelque sorte des réalisateurs indépendants. Pendant un tournage, ils sont chargés de la mise en place de la caméra, de la couverture, de la prise du son, de l’éclairage, de l’enregistrement des interviews, de la tenue du script et du visionnage quotidien des rushs… tout en suivant l’histoire qui se déroule autour d’eux.
Des images prises au piège Nathan Myers, rédacteur en chef du magazine Surfi ng, a créé le terme trapping pour désigner la façon de filmer avec une GoPro. Pendant le tournage à Bali de la vidéo de lancement de la caméra HD HERO2, Myers a observé deux membres de l’équipe fixer et coller méthodiquement plusieurs GoPro sur quatre surfeurs. Deux heures plus tard, tout le monde rentrait pour visionner les rushs, ajuster les réglages et recommencer l’opération. Cette méthode de travail de contenus était totalement inédite pour Myers. Nous ne partons pas à la chasse aux images. Nous les prenons au piège. Nous échafaudons un scénario et nous attendons que le bon moment se présente.
Quel meilleur moteur pour stimuler la créativité que de nous surpasser lorsque nous sommes contraints d’inventer de nouvelles façons de faire pour filmer les images dont on a besoin pour raconter l’histoire ? Ainsi, avant la GoPro, on filmait surtout le ski au téléobjectif pour capturer le skieur en contexte dans son environnement. Avec la GoPro, ce n’est pas possible ; la solution consiste à placer une caméra au bout d’un bâton de ski et à sauter en même temps que le skieur.
La séquence filmée avec cette follow-cam inventive est bien plus captivante. Et cela, parce qu’il a fallu dépasser des limites. Ce concept s’applique à la plupart des activités et explique en grande partie comment la GoPro a créé une nouvelle façon de filmer.
Sur un tournage de cinéma, les caméras sont mises en place de façon à couvrir la totalité de la scène. Traditionnellement, une séquence, nommée « master », qui est un plan large, couvre la totalité de la scène, du début à la fin. Même si, techniquement, il est possible de filmer toute une scène en une seule séquence, cela ne permet pas d’y apporter des changements au montage.
Filmer davantage de plans offre davantage de flexibilité au montage afin de réaliser des raccords d’un plan à l’autre, en laissant le spectateur digérer un moment ou une scène sous différentes perspectives pour produire le maximum d’effet.

VOICI UN FILM RÉALISÉ AVEC UNE GoPro :

Montage de voyage

Que faire des kilomètres de rushs que vous avez fi lmés en voyage ? L’une des façons les plus simples et les plus cohérentes de les utiliser est de faire voyager le spectateur. En conservant des personnages récurrents tout en assemblant des plans filmés à des moments et à des endroits différents, on assure une continuité tout en donnant l’impression au spectateur qu’il voyage en compagnie des héros.
Lorsque l’on crée une structure et un fi l que le spectateur peut suivre, les séquences s’imbriquent mieux les unes dans les autres.

GoPro

La vidéo « Jamie Sterling Big Wave World Champion 2011 » utilise des effets visuels et la géographie pour relier de nombreux lieux disparates répartis dans le monde entier. Chaque section pourrait constituer un épisode à part entière d’une mini série web, mais le
monteur utilise une structure pour les relier l’une à l’autre. Cette vidéo montre comment utiliser des teasers pour captiver le spectateur. En outre, elle présente un joli bookend : elle commence et s’achève à Bucky Lasek’s Backyard Bowl, avec Macdonald qui nous délivre un message d’espoir pour la nouvelle année. Il conclut en f ligrane sur l’un des aspects les plus attrayants des voyages : on finit toujours par rentrer à la maison. On se retrouve au point de départ, mais l’on n’est plus la même personne. L’expérience nous a transformés.

GoPro

Surf

Nous recommandons de filmer le surf avec une fréquence d’images élevée, car l’action est très rapide. Les ralentis prolongent l’expérience à l’écran et mettent l’eau en valeur. Pour ce qui est de l’équipement, utilisez des dos flottants, au cas où la fixation pour planche de surf se décroche, et de l’antibuée pour garder une image limpide. Pensez à lécher souvent l’objectif pour éviter la formation de gouttes d’eau.
La fixation pour planche de surf et pour la bouche, ainsi que la caméra tenue à la main, sont les angles essentiels qui constituent les ingrédients de base des montages vidéo de surf. L’un de nos angles préférés est la follow-cam. Ces séquences sont facilement réalisables avec la fixation pour la bouche.
Quand vous filmez en follow-cam, concentrez-vous sur la caméra plutôt que sur le surf. Ce n’est pas le moment de faire des acrobaties : absorbez les chocs en pliant les genoux et ne quittez pas l’autre surfeur des yeux.
Les surfeurs expérimentés peuvent tester des installations plus ambitieuses et expérimentales, comme le bras d’extension 3-Way, The Handler, la fixation dorsale et l’extension de poupe pour capturer des angles uniques. Le bras d’extension 3-Way permet d’éloigner la caméra du sujet, ce qui fait unegrosse différence de point de vue. Nous rembourrons la partie centrale du bras afin de pouvoir le tenir
entre les dents tout en pagayant, puis nous le tenons à la main au contact de la vague. Vous pouvez renforcer l’effet de profondeur des rouleaux en tenant le bras derrière vous ; pour capturer des carves, des cut-backs et des airs spectaculaires, tenez la caméra devant vous.

GoPro

Ce livre est la bible des utilisateurs de GoPro.
Que vous soyez réalisateur professionnel, sportif de haut niveau ou amateur enthousiaste, vous trouverez dans cet ouvrage une mine d’inspiration et d’astuce pour vous aider à capturer et à monter vos propres clips, que vous serez fier de partager avec vos amis et le monde entier.

Pour les photos utilisées dans cet article, tous les visuels sont :
* extraits du livre « Maîtriser sa GoPro » à paraitre le 27 août aux éditions Eyrolles
* ©Groupe Eyrolles, 2015

MAITRISER SA GOPRO est édité par les Editions Eyrolles.
Il sera en librairie à partir du 27 août 2015.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page