Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » Rappel: Le massage, le meilleur ami du sportif!

Rappel: Le massage, le meilleur ami du sportif!

Face à la multiplication des sports et des pratiques extrêmes, les massages se révèlent être un atout essentiel pour tous ceux qui possèdent une activité physique régulière voire intense. Ces prestations leur permettent, en effet, de se détendre et d’améliorer leurs performances.
Formation-en-massage

Amateurs comme athlètes, expérimentez les massages qui vous sont destinés et profitez de leurs bienfaits.

Pourquoi se faire masser ?

La plupart des sportifs de haut niveau possèdent leur propre masseur-kinésithérapeute afin d’être encadrés durant leur préparation sportive. Cependant, les massages sont également utiles aux sportifs amateurs et leurs bienfaits sont nombreux.

Pendant l’effort, les muscles sont parfois durement sollicités ce qui peut provoquer des tensions ou des micro-déchirures à l’origine de crampes et de courbatures. Les massages sont réputés pour détendre l’organisme et réduire ces tensions musculaires qui sont à la source d’une pléthore de dysfonctionnements.

Relaxants, ils assouplissent les muscles, délassent le corps et procurent un bien-être certain. Particulièrement après l’effort, les massages détendent le sportif et permettent à son organisme de récupérer plus facilement.

C’est un complément très efficace d’une préparation physique intelligemment conçue car il favorise une reprise plus sécurisée de l’entraînement.

Les différentes techniques de massages:

Afin de soulager les sportifs, il existe différents types de massages parmi lesquels l’incontournable massage sportif mais aussi le massage californien ou coréen. L’ostéopathie et la kinésithérapie, quant à eux, sont plutôt préconisés en cas de blessures avérées (tendinites, déchirures musculaires notamment) :

– Le massage californien : c’est un massage très sensible et réalisé en profondeur dans lequel les mouvements effectués sont particulièrement délicats. Il se caractérise par une douceur du geste et une gestion indispensable de la respiration. Cependant, il peut parfois être plus vigoureux afin de mieux détendre les muscles.?

– Le massage coréen : il s’effectue au sol à l’aide d’ondulations et d’étirements articulaire. L’ondulation réalisée par le masseur doit se propager dans tout l’organisme pour relâcher efficacement les tensions musculaires.

– Le massage sportif : ses techniques sont très adaptées aux besoins de l’athlète et se définissent par des effleurements, des pressions, des pétrissages, du stretching… Il a également des vertus thérapeutiques (avec l’usage d’infrarouges) et préventives. Il permet la vasodilatation notamment grâce à son action thermique et nécessite l’utilisation d’une huile de massage.

Christophe Cano

Christophe Cano

Avant, pendant ou après l’effort ?

Les trois ! En effet, les sportifs de haut niveau se font souvent masser avant une compétition ou un entraînement, lors des temps de pause et à la fin de l’effort. C’est ce dernier massage qui est le plus bénéfique et que les sportifs amateurs doivent privilégier.

Avant l’effort, le massage permet de relaxer le sportif et de mieux gérer le stress lors de compétitions. C’est aussi un moyen de prévenir les douleurs musculaires et d’échauffer notre organisme (muscles) pour le préparer à une sollicitation importante.

Lors des temps de pause pendant un entraînement, le massage atténue les traumatismes musculaires et articulaires (micro-déchirures musculaires,…).

Enfin, à la fin d’une séance ou d’une épreuve sportive, ce dernier est fortement conseillé et s’avère être, en parfaite adéquation, avec les besoins de l’athlète. En effet, le massage améliore la souplesse de nos muscles, régule la circulation sanguine ce qui provoque un meilleur drainage et une élimination plus rapide des toxines accumulées pendant l’effort. Il permet donc d’optimiser la récupération du sportif.
C’est un véritable atout pour aider l’organisme à se remettre d’une épreuve physique.

Lorsque les courbatures sont très importantes (lors d’une sollicitation musculaire inadaptés ou d’une reprise d’activité sportive), le massage doit être très léger afin de ne pas accentuer les différentes microlésions existantes.

Une hydratation suffisante aide également à la récupération musculaire. Le massage sportif doit durer entre 20 et 30 minutes pour être vraiment utile et doit être réalisé dans un endroit calme et aéré.

Ce type de prestation doit être réalisé par des professionnels. Tous ces conseils ne se substituent, en aucun cas, à ceux d’un médecin et dépendent, bien évidemment, de votre profil et de vos caractéristiques personnelles.

LE SITE: Christophe Cano

signature_mail_c-cano copie

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page