Vous êtes ici:Accueil » Mode » Défilé mode homme » Henrik Vibskov SS15 – Fashion-week Paris

Henrik Vibskov SS15 – Fashion-week Paris

Henrik Vibskov

Henrik Vibskov présente sa collection printemps-été 2015 à l’extérieur comme quelques créateurs durant cette semaine de la mode masculine. Le rendez-vous est donc donné à la Place Baudoyer avec le ballet National de Norvège qui assure un spectacle aquatique. Comme chaque présentation de ses collections, le créateur instaure une particulière relation à l’art que cela soit dans ses installations ou dans ses collections en elles-mêmes.

Henrik Vibskov

Les imprimés sont de rigueur au même titre que les sweat en 3D qu’on apprécie particulièrement. Des visages prennent alors forme sous une inspiration cubiste que l’on retrouve aussi sur d’autres t-shirt et pulls. Le designer prouve une nouvelle fois son savoir-faire en la matière : certaines pièces sont fabriquées par différentes machines dont seule la maison connait les secrets. Le vêtement n’est plus un objet portable mais une œuvre d’art. Les coupes des vêtements sont admirablement précises et emplies de détails sur une palette de blancs allant jusqu’au noir en passant par des bleus et orange. Les chaussures sont quant à elles plus sobres que d’ordinaires : de simples slippers sont portées avec de hautes chaussettes pour éviter que l’œil ne soit pas de trop attiré par les chaussures plus que les tenues. L’originalité de la collection réside aussi (en plus du travail sur les détails que le maître a pu créer) sur les chapeaux cachant les yeux des mannequins par de fines bandes de ficelles ce qui nous fait indéniablement penser à des abatjours pour un effet comique original propre au créateur.

Henrik Vibskov

Henrik Vibskov propose une nouvelle fois une collection originale dans les matières, dans les coupes et dans sa relation très proche de l’art. Ici, l’inspiration est cubiste pour une allure masculine fluide et légère. On ne peut qu’admirer et applaudir le travail sur les détails et découpes dans les vêtements ainsi que les vêtements en 3D.

Henrik Vibskov

Henrik Vibskov

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page