Vous êtes ici:Accueil » Culture » Musique » « The Sanctuary Of Us » Un mariage sous l’eau !

« The Sanctuary Of Us » Un mariage sous l’eau !

Medi

Il existe aux Etats-Unis un terme pour designer les films qui rendent heureux : on les appelle des “feelgood movies”. L’équivalent musical de ces feelgood movies, ce sont les “entertainers”.
Toujours très populaires, ces artistes souvent complets et pour lesquels il n’existe aucune terminologie en français, forment une lignée improbable qui va de Dean Martin à Bruno Mars. En France, ils sont peu nombreux, mais MEDI pourrait bien en devenir le chef de file.

Multi-instrumentiste décisif aux côtés de CHARLIEWINSTON, réalisateur de plus en plus demandé (Sophie Tith ou Ben Mazue ont récemment fait appel à lui), MEDI nous livre aujourd’hui son second album solo intitulé “ONE IS NOT ENOUGH”.
C’est dans son studio, le A SPOT (et au Studio de la Frette pour les touches finales) qu’il a peaufiné et réalisé ce nouvel album, accompagné uniquement de Franck Lobielti et Nicolas Quere pour le son.

Si son prédécesseur “You Got Me Moving” était un album essentiellement “joué”, celui-ci regorge de programmations et de modernité. À l’instar de la lancinante plage d’ouverture de The Sanctuary Of Us, marquée par son inspiration lennonienne, ou de l’intrépide Shoot, hommage évident à l’un de ses héros,le Kid de Minneapolis.
Tout ici respire autant les glorieuses références (le clin d’oeil à Led Zep’ sur Hey My Oh Mine ou celui très discret au grand Michaël dans 45) qu’une furieuse envie de jouer avec son temps, ses moyens et ses codes. Un coup de french touch avec filter, un big-beat soul démoniaque avec Feed Me que ne renieraient ni Mark Ronson ni Willy Moon. MEDI ose tout ! Y compris l’autodérision sur le ludique Should Have Been a DJ.
Et même un solo de sax ! C’est dire si l’homme est libéré !
Entertainer assumé, MEDI a au fond une ambition souveraine : celle de nous mettre en joie.
La tâche la plus ardue et noble qui soit. Peut-être ce dont le monde a le plus besoin en ce moment.

Facebook : Medi

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page