Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Sports, Forme » Les étirements sont-ils vraiment efficaces ?

Les étirements sont-ils vraiment efficaces ?

Christophe Cano

De nombreuses idées reçues existent concernant les étirements (ou stretching). Indispensables à la préparation du sportif, ils peuvent, cependant, s’avérer contreproductifs si ces derniers sont mal utilisés. Comment et quand s’étirer ? Quels sont les bénéfices et les risques de cette pratique ?

Une pratique controversée

Populaires et efficaces, les vertus des étirements se sont étendues bien au-delà du simple gain en amplitude articulaire et musculaire pour lequel ils se limitaient autrefois. Cependant, des études récentes ont remis en cause ces bénéfices. D’une manière générale, les étirements posturaux sont appropriés non seulement, à la préparation à l’effort mais également, après l’entraînement, pour rester souple. Au contraire, un stretching post-effort trop important peut ralentir la récupération.

Quand et comment s’étirer ?

Avant l’effort : des étirement dynamiques seront intéressants à mettre en place.S’étirer plus profondément peut être cohérent dans des disciplines comme la gymnastique mais peut devenir contre-performant dans des sports d’endurance (course à pied, cyclisme, natation), de force (musculation) et d’explosivité (football, sprint).
Après l’effort : toute activité physique engendre la destruction de fibres musculaires. Un étirement de structures lésées peut fragiliser le muscle et ainsiralentir sa récupération post-effort. Cependant, s’étirer en évitant la douleur, peut améliorer la souplesse articulaire et musculaire et donc diminuer les tensions et raideurs provoquées par des déséquilibres posturaux.
Au quotidien : pratiquer du stretching, de manière régulière, vous permettra non seulement d’augmenter votre souplesse mais aussi d’améliorer votre posture et ainsi de prévenir certaines blessures et douleurs.

Tous ces conseils dépendent, bien évidemment, de votre profil et de vos caractéristiques personnelles et ne substituent, en aucun cas, à ceux d’un médecin.

LE SITE: Christophe Cano

signature_mail_c-cano copie

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page