Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Une petite escapade à Bruxelles

Une petite escapade à Bruxelles

Capitale de la Belgique, Bruxelles sait cultiver un certain art de vivre, plutôt bon enfant.
La ville se parcourt facilement à pied, pour ceux qui n’ont pas peur d’arpenter les ruelles de la vieille ville. Elles vous conduiront très certainement vers la Grand Place, considérée comme une des plus belles d’Europe. Chaque pierre de la fabuleuse Grand-Place de Bruxelles, patrimoine mondial de l’UNESCO respire son passé historique : que ce soit l’Hôtel de Ville ou la Maison du Roi qui accueille le Musée de la Ville. Prenez le temps de vous arrêter à une des nombreuses terrasses et paressez en admirant ce fantastique environnement architectural.

bruxelles_2 Vous vous dirigerez ensuite tout naturellement vers cette drôle de petite fontaine, connue dans le monde entier, et devenue une des emblèmes de cette ville qui ne se prend pas au sérieux.
Vous aurez bien sur reconnu : le célèbre Manneken-Pis (en flamand : le gamin qui… vous aurez compris !).

bruxelles_3Plusieurs fois par an, le Manneken est revêtu d’un costume, pour des occasions spéciales : début juillet par exemple, il porte le maillot jaune du Tour de France !
Vous l’aurez compris, les Belges aiment s’amuser, et ne manquent pas une occasion de se retrouver pour rigoler un bon coup, autour d’une bière d’abbaye.

Pour les férus d’histoire et de culture, la ville compte de nombreux musées, qui ne manqueront pas de titiller votre curiosité.

bruxelles_1Enfin, impossible de passer à coté de l’Atomium, construit à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1958. L’ensemble, d’une hauteur de 102 mètres, est constitué de 9 sphères (1 sphère à chacun des 8 sommets, plus 1 au centre). Ces 9 sphères sont connectées entre elles par 20 tubes, le tout reposant sur 3 piliers. Cette structure originale symbolise un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois.bruxelles_4Nul doute que comme nous, vous ne verrez pas le temps passer, et que très vite vous reviendrez, ne serait ce que pour une gaufre, si délicieuse… (une fois n’est pas coutume, notre coach vous pardonnera bien ça !)

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page