Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Tokyo : plongée dans la mode expérimentale à Harajuku

Tokyo : plongée dans la mode expérimentale à Harajuku

Epicentre de la culture branchée de Tokyo, le quartier d’Harajuku se présente sous la forme de petites ruelles sinueuses, de petites maisons basses, bien loin des immeubles et écrans géants de sa proche et bruyante voisine, Shibuya.harajuku_2

Ici, l’ambiance est bon enfant, et les boutiques toutes plus déjantées les unes que les autres. Nul doute : c’est ici que la mode se crée. Designers, artistes en tous genres l’ont bien compris, et rivalisent d’inventivité pour attirer les myriades d’adolescents qui déferlent chaque jour dans les petites boutiques, à la recherche de l’accessoire unique, qu’ils seront les seuls a posséder.

  harajuku_1Takeshita-dori, artère principale du quartier est ainsi un véritable laboratoire de tendances, où tous les styles se côtoient joyeusement dans un brouhaha permanent.

harajuku_3Le dimanche, c’est le royaume des cosplayeurs, ces adolescents passionnes de mangas, qui vouent une telle passion a leurs héros, qu’ils s’habillent comme eux, et font de très sérieux concours de costumes, et trouvent ainsi une échappatoire au au très traditionnel uniforme, qu’ils portent toute la semaine. Le quartier grouille ainsi de personnages de dessins animes, de lolitas gothiques, ou d’autres jeunes gens aux costumes plus extravagants les uns que les autres.harajuku_4

Attention cependant à votre carte bleue ! Les prix sont peu élevés, et l’addition risque de s’avérer salée tant les tentations sont grandes, en parcourant ce quartier unique en son genre 🙂

Commentaires (1)

  • Béné

    Les cosplayers du dimanche, c’est fini depuis quelques années. Quant aux lolitas et cie ce n’est pas du cosplay mais une mode à part entière.

    Info + Harajuku c’est Shibuya : il s’agit du même arrondissement.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page