Vous êtes ici:Accueil » Lifestyle » Voyage » Tokyo, la cosmopolite

Tokyo, la cosmopolite

En japonais, Tokyo signifie la Capitale de l’Est, en opposition avec sa quasi homonyme : Kyoto, la « vraie Capitale » historique. Avec plus de 30 millions d’habitants, il s’agit de la plus grande agglomération au monde.

tokyo_2Gratte ciels, carrefours surpeuplés a toute heure, ou quartiers remplis de magasins d’électronique, Tokyo vit a toute allure et aime flirter avec la modernité. Pourtant, cette ville qui ne dort pas sait aussi garder un charme désuet, avec des ruelles pleines de petits cafés ou on s’attendrait presque a croiser des samouraïs et des geishas, tant parfois le temps semble s’être arrêté.tokyo_3

Pour un saut dans le passé, rien ne vaut quartier de Asakusa, au nord est de la ville. Principalement connu pour son temple bouddhiste, le Senso-ji. Le temple avec sa pagode à cinq étages, se trouve au bout d’une grande allée commerçante, et, dans tout le quartier se trouve un grand nombre de petites boutiques et restaurants qui vous réserveront un accueil tout particulier.

tokyo_4Vous ne tarderez pas a succomber à l’accueil des japonais, subtil mélange de politesse a l’extrême et d’envie de faire plaisir, et le moindre achat se transformera quasi toujours en expérience inoubliable. Si vous le pouvez, visitez Asakusa un dimanche. Vous y découvrirez des centaines de petites échoppes, prises d’assaut par les touristes, et les japonais eux mêmes. Souvenirs, nourriture, boissons, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Pour parcourir le quartier « a l’ancienne », vous pouvez faire appel a un des nombreux tireurs de pousse pousse. Mais attention, ils le parlent pas l’anglais. La visite touristique sera donc dans la langue locale ! Enfin, flânez dans les ruelles au soleil couchant, et regardez les néons de la ville s’illuminer au loin tout en dégustant un verre de saké chaud.

La semaine prochaine, nous partirons à l’assaut des quartiers aux 100 000 néons, où tous les looks sont permis.

Restez connecté…

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page