Vous êtes ici:Accueil » Culture » Théatre » « Un Cœur sauvage » de Christophe Botti!

« Un Cœur sauvage » de Christophe Botti!

Un cœur sauvage

Une expérience théâtrale, trois dimanches après-midis pour voir en une seule fois l’intégralité de la trilogie : « Un cœur sauvage » + « Un cœur en herbe » + « Un cœur de père ».

A l’occasion des dix ans de la création de la première pièce de la trilogie, Christophe Botti s’est associé à trois jeunes metteurs en scène, Benjamin Castaneda, Stéphane Henriot et Silas Van H. pour revisiter son univers et offrir une expérience unique : vivre ou revivre cette saga théâtrale pour la première fois dans son intégralité.

« Mathan ( Bastien Gabriel) a 17 ans. Entre moments de complicité avec sa meilleure amie Virginie ( Pauline Acquart) et douleurs intérieures, cherche son identité. Mais le chemin vers le bonheur est semé d’embûches, et ce n’est pas le beau François ( Axel Huet que l’on voit sur M6 dans « En famille ») qui va faciliter les choses… Mathan n’y est pour rien: il est amoureux.
Sauf que François est le nouveau petit ami de Virginie… »

Mathan et Virginie

Mathan et Virginie

Un Cœur Sauvage pose bien le problème de la recherche d’identité.
Cette pièce repose en grande partie sur les épaules de Bastien Gabriel qui va jouer dans la trilogie. On notera qu’il est habillé par Sébastien Blondin.

L’amitié qu’il porte à Virginie n’est pas très loin de l’amour, mais arrive François qui va être le détonateur et faire prendre conscience à Mathan quelle est sa sexualité.
La mise en scène de Stéphane Henriot est comme toujours soignée.
C’est toujours juste, jamais vulgaire, touchant, parfois émouvant, souvent drôle!

Mathan et Virginie

Mathan et Virginie

Crédits photos! APBK

Je pense que pour vivre cette expérience théâtrale unique, il faut découvrir les deux autres volets!!!

La pièce est joué au Théâtre Clavel
Théâtre(110 places)
3 rue Clavel – 75019 Paris
La trilogie : Un coeur sauvage du dimanche 16 février 2014 au dimanche 30 mars 2014
Réservation sur : Un Coeur Sauvage – La trilogie.

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page