Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » CONCOURS: Seidensticker: la chemise à la Rose Noire!

CONCOURS: Seidensticker: la chemise à la Rose Noire!

UNE CHEMISE A GAGNER

La chemise de l’homme en mouvement

Il était une fois… la Rose Noire
Walter Seidensticker a 23 ans et 5 000 Marks en poche lorsqu’il fonde sa manufacture de chemises, à Bielefeld, une ville située au nord-ouest de l’Allemagne, à la lisière de la forêt de Teutoburg. Nous sommes en 1919. Mais il faudra attendre les années 60 pour que la fameuse Rose Noire – la « Schwarze Rose » – devienne la signature de la maison et se retrouve brodée sur chaque pièce sortant des ateliers.
Un été, en France, lors d’une balade dans le petit port de Sète, le fondateur tomba sur une nouvelle dans le journal local qui le fit voyager encore plus que l’escapade pittoresque qu’il était en train de vivre. Au cours de la rénovation d’un bâtiment, on venait de retrouver dans le vieux grenier, une petite boîte contenant une rose soigneusement enveloppée. Elle était toute noire. A côté, se trouvait un manuscrit rédigé en latin datant du Moyen-âge. Il racontait la légende de cette rose noire. Au XIIIe siècle, un marchand arabe l’avait offerte à un certain Bertrand de Châteaurenard, un croisé occidental. Il était écrit que quiconque posséderait une telle rose entre les mains serait chanceux pour toujours… Très vite, la prophétie s’avéra exacte. Lorsque les croisés furent assaillis par les Sarrasins, tous furent exécutés sauf… Bertrand de Châteaurenard.
Une rose comme porte-bonheur ? Il n’en fallait pas plus pour conquérir le cœur de l’entrepreneur et ajouter à ses créations une dimension poétique. Il décida d’en faire son emblème. Et, une fois encore, la superstition se révélera juste. Après 94 ans de tradition et d’innovation, la chemise à la Rose Noire est toujours là, séduisant de plus en plus d’hommes.
Aujourd’hui, trois générations se sont succédé. La société, toujours familiale à 100 %, figure dans le Top 3 des plus importants shirtmakers au monde. La Rose Noire s’est même hissée à la première place en Europe.

Seidensticker

Trois lignes, du style, zéro repassage

Les chemises brodées d’une Rose Noire s’adressent à des hommes dont l’élégance est intemporelle. S’ils restent attentifs aux nouvelles tendances, ils savent que le style est avant tout une question de coupe, de proportions et de finitions.
Jamais extravagantes, toujours chic et mode, qu’elles soient casual ou business, les chemises Seidensticker sont au service de celui qui les porte. Une virilité sublimée, une authenticité retrouvée.
Elles font parties de ces grands classiques de la garde-robe masculine qui restent ancrés dans l’air du temps, au plus près des besoins de l’homme d’aujourd’hui. Moderne et urbain, toujours en mouvement, New York, Hong Kong, Paris, d’une mégalopole à l’autre, le style ne lui suffit plus. Il lui faut aussi du confort avec des étoffes de qualité et des vêtements faciles à porter.
Riche d’un savoir-faire presque centaine, la maison allemande a su répondre à cette exigence en innovant sans cesse. Dès les années 50, en mélangeant le coton au diolen, cette fibre polyester ultra résistante, elle offre un traitement « easy care » à ses chemises. Résultat : un coton souple, infroissable, et une vraie tenue sans repassage. La « non-iron shirt » Seidensticker est plus qu’un vêtement, c’est une révolution au masculin.
Questions finitions, rien n’a été laissé au hasard. Le but étant aussi de proposer une chemise qui dure dans le temps, lavage après lavage. Ainsi, pour optimiser la longévité, chaque pièce a été renforcée par des doubles coutures rabattues entièrement réalisées à la main.

Seidensticker

La collection Seidensticker se décline en trois lignes, chacune caractérisée par une coupe et un style propres. Le point commun ? La modernité des silhouettes.
La Uno Super Slim est l’entrée de gamme. Ultra tendance, elle offre un fitting très ajusté. En coton et lycra, repassage facile. A partir de 69 €.
La Rose Noire est le milieu-haut de gamme. Dans un esprit city ou casual chic, ici, la coupe est ajustée sans engoncer. Chaque pièce est truffée de détails qui réveillent subtilement le classicisme des chemises (couleurs contrastées sur le col et les poignets, petit button-down, surpiqûres, etc.). 100 % coton infroissable, zéro repassage. Entre 89 € et 109 €.
La Rose Noire Tailored est la ligne prémium, la grande nouveauté 2013 de la maison. Avec son fitting marqué, son col club et ses petits poignets, elle affiche un côté couture très élégant dans un style année 50-60, très Mad Men. En coton double retord, repassage facile. A partir de 109 €.

Un Groupe qui a le vent en poupe

Depuis sa fondation à Bielefeld, Seidenstiker est resté 100 % familiale. Aujourd’hui, c’est la troisième génération qui en a les règnes. En effet, ce sont les cousins Gerd Oliver et Frank-Walter Seidensticker qui se partagent la direction en collaboration avec Detlef Adler.

Avec un chiffre d’affaires de 197,1 millions d’euros (2012/2013), le groupe fait partie du top 3 des plus importants shirtmakers du monde. C’est le plus grand d’Europe.

En plus que ses propres marques (Seidensticker, Schwarze Rose, Jacques Britt, Dornbusch, Lorenzo Calvino et Redford), il détient la licence principale de Camel Active ainsi que celles de Bogner, Arrow, Baldessarini, Joop ! et Strellson.
Seidenstiker, aujourd’hui, c’est 15 millions de chemises produites par an, une présence dans 80 pays et 1 800 collaborateurs à travers le monde. Précisons que le groupe est un membre « social fair ». Il s’est engagé à faire appliquer dans toutes ses 16 unités de productions, les règles sociales et éthiques strictes de l’Union des Importateurs.

La marque historique du groupe – Seidensticker – ne cesse de progresser avec un accroissement des entrées de commandes à deux chiffres. En Allemagne, le taux de croissance est de 4,8 %. Mais, le shirtmaker n’entend pas s’arrêter là. Il voit grand. Avec une politique de retail offensive et dynamique, il compte investir de nouveaux espaces. En 2013, les Bielefeldois sont parvenus à ouvrir 14 nouvelles boutiques dont la prestigieuse adresse parisienne de Saint-Germain-des-près, au 1 place Michel Debré dans le 6ème.

Boutique: 1 place Michel Debré à Paris 6ème

Boutique: 1 place Michel Debré à Paris 6ème

Dans l’Hexagone, on compte aussi une 40e de points de vente parmi les Grands Magasins, Printemps et Galerie Lafayette. Sans compter les e-boutiques de ces multi-marques sélectifs. Dans le reste du monde, des milliers de shop in shop et une cinquantaine de magasins en propre. La conquête de la Rose Noire est en marche…

LE SITE: Seidensticker

QUIZ :

1. Où se trouve le siège social de la marque?
2. Quelle est l’année exacte de la fondation de Seidensticker?
3. Combien y a-t-il de magasins en propre en France?
4. Pour ne pas avoir à repasser le chemise, vaut-il mieux l’essorer à: 400, 800 ou 1100 tours

REPONDEZ en précisant Concours Seidensticker à : alain@homactu.com

Le concours sera clos le 26 décembre!
Bonne chance!!!

Commentaires (1)

  • ollive daniel-julien

    Impossible de concourir le site alain@homactu n’existe pas?????????????
    Est-ce une plaisanterie ?
    Merci pour la réponse .Cordialement . Ollive Daniel-Julien .

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page