Vous êtes ici:Accueil » Mode » Tendances » « Je m’appelle Nathan » court métrage de Benoit Berthe Siward

« Je m’appelle Nathan » court métrage de Benoit Berthe Siward

« Je m’appelle Nathan » est un court métrage réalisé par un jeune homme de 23 ans qui traite de l’autisme.

Benoit_BERTHE

Voici ce qu’il en dit:
« Je m’appelle Nathan est un très court métrage de deux minutes traitant du sujet de l’autisme, réalisé dans le cadre de mes études en réalisation de film d’animation à Supinfocom Valenciennes.
Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, je n’ai pas de proches ou connaissances autistes dans mon entourage. Cette position m’a conduite à choisir de ne pas parler du sujet sous un angle scientifique (point de vue médical), ni d’un point de vue de témoignage ou de vécu. Je voulais en parler de manière plus métaphorique.
Ce choix fût d’autant plus justifié lorsque j’ai découvert (pendant mon travail sur le film) que l’année 2012 avait été nommée « 2012 Autisme cause nationale » en France, ceci a déclenché de nombreux débats scientifiques sur la place de la psychanalyse et son efficacité sur l’autisme. Impossible pour moi d’apporter une réponse sur cet aspect scientifique que je ne maitrise pas assez! J’ai donc été heureux d’explorer l’autisme sous un autre regard.
Au tout début je ne pensais pas parler de ce sujet particulier. Je développais un univers graphique et narratif (un petit garçon avec une cage dans la tête…) et je pensais parler de solitude ou de différence. C’est en parlant de mon projet avec un professeur qu’il m’a évoqué le sujet de l’autisme. J’ai tout de suite accroché à l’idée et à ce que qui m’intriguait beaucoup et j’ai commencé à me documenter énormément sur ce syndrome mystérieux.
Aujourd’hui j’ai la chance de voir tourner ce petit travail qui m’a pris 9 mois, tourner en festival, le court aura peut être la chance d’être projeté dans des salles de cinéma dans quelques mois entre les bandes annonces et les longs métrage. »

J’espère que vous prendrez du plaisir à regarder ce petit court métrage, touchant et émouvant.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page