Vous êtes ici:Accueil » Mode » Modèles-mannequins » Entrer en agence de mannequins

Entrer en agence de mannequins



Bonjour Mr Hennaux,

Je me permets de vous contacter, comme beaucoup pour des renseignements sur les agences.
Ayant lu vos articles avec attention avant de me lancer, je souhaite avoir votre avis sur les premiers pas dans le monde de la mode.
J’ai fait un book et j’envoie les photos depuis ce mardi. Je commence à recevoir des réponses d’agences (VIP models, Parallele, Kalao…) et je souhaitais savoir si vous pouviez me renseigner sur les premières rencontres en agence (semaine prochaine pour ma part) et sur l’éventualité d’une signature de contrat. Comment cela fonctionne, y a-t-il des erreurs à éviter etc.
Je me doute que vous devez recevoir une bonne 20aine de mail de ce genre par semaine mais j’espère que vous aurez le temps de me répondre.
Je vous souhaite une bonne journée.

Bonjour… X, car je ne vois pas ton prénom,

Non, question mails, pour le courrier d’Homactu, c’est parfois 20 par jour…

Il y a déjà quelques courriers des lecteurs qui abordent le sujet, surtout, il est vrai, sur ce qu’il ne faut pas faire :
Comment se présenter aux agences de mannequins ?
Mannequin, un maître mot : patience !
Courrier des lecteurs : une belle plante!
Vous avez l’heure ?

Se présenter à l’heure du rendez-vous, même si on te fait attendre 2 heures dans la salle… d’attente (elle est faite pour cela), être habillé de façon correcte, mais sobre, chemise unie, pantalon, voire jeans, ceinture sans trop de fioritures, être poli, gentil, se tenir droit, mais souriant, parler quand on t’y invite. Tu auras fait un book avec tes principales photos imprimée en format A4 ou 20 cm x 30 cm, présentée dans un portfolio en plastique transparent, afin de faciliter la vision des photos. Tu seras étonné, si tu peux assister à cette scène, par la rapidité avec laquelle les employés de l’agence regardent un book.

L’utilisation des I Pad et autres tablettes se répand petit à petit.

En général, le candidat remet le book à l’accueil et la vision de ce book sera faite dans les bureaux de l’agence, sans que le candidat ne soit présent.

Quand je lis ta liste des agences abordées, ce sont surtout des agences pour des mannequins publicitaires ! Sois donc souriant et décontracté.

Il faut savoir que l’on ne peut pas plaire à tout le monde et que le choix des bookeurs se fera en fonction de l’intérêt que tu fais porter sur ta personne (entre autres par ta gentillesse et ta politesse). Il ne faut pas trembler, ne pas être nerveux. Les bookeurs se disent « s’il se présente comme ça chez nos client ça ira ou ça n’ira pas (biffer la mention inutile.) »

Bref, tu dois te vendre… tout en sachant que c’est un monde un peu… beaucoup, parfois, snob et qu’ils en imposent, en toisant le candidat qui perd parfois son calme et se stresse à mort.

Quelque part, c’est comme un test : certains bookeurs mettent le candidat dans une situation relationnelle difficile, avec des remarques décoiffantes et on voit s’il s’en sort bien… ou pas !

Parfois, cela se passe de façon très sympathique, car le candidat correspond entièrement à ce que l’on attend !

Alors, si le candidat est accepté, il signe des documents qui ne sont pas des contrats, ce sont des « conventions » entre l’agence et le mannequin : autorisation d’utiliser ton image pour ta promotion sur le site de l’agence, autorisation de te représenter devant les employeurs potentiels, autorisation de s’occuper de ta rémunération (comme le font les agences d’intérim), lire les informations sur la retenue du salaire qui sera le paiement de l’agence, c’est ce qu’on, appelle « sa commission ». C’est souvent +/- 20 – 30%.

Bien regarder si une retenue pour les lois sociales est prévue.

Tu devras donner :
ta carte d’identité,
ton adresse,
ton n° de téléphone portable,
ton n° de compte bancaire,
ton n° de sécurité sociale.

Bonne chance !

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page