Vous êtes ici:Accueil » Mode » Défilé mode homme » Lanvin, Backstage défilé, Homme PE13

Lanvin, Backstage défilé, Homme PE13



Nous sommes à la halle Freyssinet, immense salle située boulevard Auriol, dans le 13ème arrondissement de Paris. Invités au backstage du défilé chez Lanvin, nous allons pouvoir vous montrer comment on prépare cette manifestation dans une grande maison de couture.
La première chose qui frappe quand on arrive dans l’enclos réservé au backstage, c’est le nombre impressionnant de tables de travail réservées aux coiffeurs. Les mannequins sont assis devant un miroir et se font coiffer l’un à côté de l’autre pour obtenir, in fine, un résultat semblable. Ils deviennent des clones, presque. Des pinces papillons sont placées pour faire tenir les mèches de cheveux vers l’avant.

Après les coiffeurs, ce sont les maquilleurs qui prennent les mannequins en charge. 

Enfin, manucures et pédicures, car, comme nous le dit l’une d’entre-elles : « Les modèles doivent être parfaits, surtout s’ils ont des chaussures ouvertes ! » 

« Mais le temps presse, plus que 15 minutes ! Shit, on va encore être en retard ! » Un coiffeur vient faire quelques retouches alors que la manucure n’a pas fini son travail ! 

Nous changeons de place et entrons dans la section vestiaire. Des photos de toutes les jambes chaussées du défilé s’affichent devant nous ! Chaque mannequin a son numéro qui est son ordre de passage sur scène. Aux pieds d’une table, différentes formes de souliers attendent leur propriétaire le temps du défilé. 

On ajuste encore quelques paires de sandales… et les mannequins vont les essayer immédiatement pour vérifier l’adaptation.

Les vêtements sont traités par différents corps de métiers : les repasseurs et les couturiers : « Ce sont souvent les ourlets, par surfilage, que nous refaisons en toute hâte, car ils souffrent beaucoup lorsque l’on passe le pantalon rapidement. Et dans un défilé, on est toujours pressé ! »

Sur la longue table, nous pouvons voir des accessoires : lunettes, colliers, ceintures de tous les styles. 

 

Enfin, le vestiaire, côté vêtements, avec comme dans tous les défilés, les tenues qui pendent sur cintres, les photos des mannequins, avec leur numéro, juste au-devant. Aux pieds des supports, les habilleuses papotent en attendant de se mettre au travail. 

Mais l’heure avance, la fébrilité augmente parmi le personnel de la maison Lanvin. Il est manifestement temps de quitter les lieux. Les organisateurs se téléphonent tout en prenant leur petit café. 

A la sortie du backstage, juste avant d’entrer dans la grande salle, un panneau reprend toutes les tenues du défilé. Celui-ci peut être observé par un grand écran de télévision intérieure 

Les mannequins répondent à des interviews pour la presse écrite, parlée ou télévisuelle. Nous commencions à entamer un dialogue avec un modèle quand, très gentiment, nous sommes interrompus. Oui, le temps presse et il nous faut rejoindre la grande salle ! 

A peine arrivés dans la partie de la halle où aura lieu le défilé, nous remarquons que l’atmosphère est remplie de fumée. Logique, le responsable est là : cet appareil, générateur de fumée d’ambiance 

Le public ne peut pas encore entrer dans la halle. Les serveurs préparent
leur table avec les boissons pour accueillir les invités.

Un DJ est responsable de l’ambiance musicale. 

Les photographes et vidéo des grandes maisons de presse vérifient leur matériel. 

Les hôtesses et stewards, avec leurs responsables (nous les reconnaissons bien avec leur plan de salle) se mettent en place pour accueillir le public : « Oui, nous sommes garants de l’installation des invités. Car ne l’oubliez pas, le public ne peut venir que sur invitation. Pour chaque personne, la place qui leur est octroyée se fera en fonction d’un certain protocole. » 

Après un long temps d’attente à l’extérieur, les visiteurs entrent et se pressent vers les tables pour prendre des rafraîchissements et s’installer à leur place qui leur est dédiée.

Mais… la lumière baisse, la musique se tait, le show va commencer !

Plus de photos cliquez ICI       La vidéo du Backstage

Jonathan Martin Chronique de Jonathan Martin
Mannequin

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page