Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Bernhard Willhelm, Backstage défilé homme PE13

Bernhard Willhelm, Backstage défilé homme PE13



Paris, juin 2012. Nous voici au Palais Brongniart, anciennement appelé « le Palais de la Bourse ». 
C’est le « Tranoï » au rez-de-chaussée ! Moins connu du grand public, il est probablement celui qui réserve le plus d’agréables surprises lors de la semaine de la mode. Mais ce n’est pas à ce salon que nous vous convions. Au niveau supérieur, Bernhard Willhelm prépare son exhibition.
A peine arrivé à l’étage, nous sommes surpris par des modèles masculins travestis de façon peu commune. C’est Lorelei Boquet-Vautor, responsable de la communication pour
Make Up for Ever qui nous accueille très gentiment. Sa société se charge entièrement de cette partie du show.

Il est amusant de regarder les différents fauteuils : les mannequins, entre les mains des maquilleurs et maquilleuses, sont stupéfaits, amusés, inquiets par ce qui se fait et se demandent comment ils vont être transfigurés ! Les maquilleurs, avec beaucoup de délicatesses, expliquent les différentes phases du make-up.
Sur une table, au fond de la pièce, des bocaux contiennent… des photos de modèles maquillés qui grimacent… Pour en faire quoi ?

 

Devant les tringles qui supportent tous les vêtements du show, les jeunes habilleuses se régalent en admirant les mannequins en pleine transmutation. 

« Donc tu ne te tiens pas debout droit et tu ne restes pas immobile ! Tu peux respirer ! Tu balances un peu tes bras vers le bas, lentement, comme si tu étais un peu stone ! Comme cela, tu vois ?»
Juste derrière nous, Elie Hay dirige un des mannequins. 

« C’est une présentation, nous dit-il. Ils se tiendront dans le couloir dans des attitudes non figées. C’est le concept ! Je suis metteur en scène-chorégraphe. C’est la première fois que je travaille dans la mode ! Franchement, c’est intéressant ! Les gens sont très gentils !
Et c’est vrai que tout le monde a le sourire… même les photographes, les cameramen et les journalistes… L’ambiance est chaleureuse, sympathique… alors qu’en principe le show devrait bientôt commencer ! 

Où est le styliste responsable de ce tour de force ?
Mais ! Bernhard Willhelm se tient à côté de nous, presque invisible, penché sur son portable !
Avec cette casquette, il parvient à rester anonyme ! « Bernard ! » lui crie un ami. Et voilà qu’il redresse sa tête et montre son grand sourire. Pas d’énervement ! Pas de stress ! Il est là, calme, détendu ! 

« J’adore le make-up ! J’ai de superbes photos ! » lui dit Roger.
« J’espère que vous aimerez aussi les vêtements ! » répond le styliste ! »
Sur ces paroles, il nous quitte pour aider un de ses modèles à mettre ses lunettes. 

Attention ! Le show va commencer !

Jonathan Martin Chronique de Jonathan Martin
Mannequin

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page