Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Louis Gabriel Nouchi, Défilé de l’école de stylisme La Cambre de Bruxelles

Louis Gabriel Nouchi, Défilé de l’école de stylisme La Cambre de Bruxelles

L’école de stylisme belge « La cambre » est une école située à Bruxelles et qui prépare de jeunes étudiants à différentes professions ayant un rapport avec la mode et le stylisme. Homactu était présent lors de son défilé à Paris et à cette occasion a rencontré certains élèves de 3ème année. cette fois c’est un jeune français très sympathique qui s’approche de moi Louis Gabriel Nouchi !

« Bonsoir Louis Gabriel Nouchi ! Merci d’accepter de dire quelques mots pour les lecteurs
d’Homactu.com.

Bonsoir Roger !  

Comme pour tous les élèves de 3ème année, le sujet principal de votre collection c’est l’Homme ! Est-ce que ce n’est pas difficile de créer des vêtements pour les hommes alors que pendant 2 ans vous avez surtout cherché à vêtir la femme ?
Pas du tout ! Et pour une simple raison, j’adore élaborer des vêtements sur moi, pour moi ! Donc créer une collection masculine était quelque chose de très naturel.

Alors, une question me vient immédiatement aux lèvres : Selon vous, comment doit s’habiller le jeune homme moderne ?
Je pense que l’homme doit se sentir à l’aise dans ses habits. Si c’est le cas, il aura plus confiance en lui. Dans ce même ordre d’idée, je voulais que mes mannequins soient bien dans mes vêtements ! Le casting des hommes pour le défilé a été réalisé très tôt dans l’année. Pour eux, j’ai pu ainsi travailler la collection sur mesure ! Là aussi, je cherchais ce rapport  « aisance – confiance » !

Parlons de la collection présentée ici ce soir ? L’idée maîtresse ? Des détails sur le style choisi, le type de tissus ? 
Je recherche avant tout la qualité des produits classiques : beaux lainages, la soie, des tissus nobles mais alliés à des choses plus modernes comme des nylons, par exemple.

On en parle beaucoup : 2012 est une année catastrophique pour la mode belge ! En février, Walter Van Beirendonck ferme son Garage « Open Store ». Début mai, Christophe Coppens ferme son atelier ! Actuellement, c’est Olivier Strelli qui annonce sa faillite…Est-ce qu’il n’y a pas là une leçon à tirer pour l’avenir… votre avenir ? L’artiste face aux exigences du monde de la finance moderne et de la période de crise financière en Europe… Vous êtes la fin de la 3ème année d’étude. Puis il y a la 4ème et la 5ème…
Et après ? Lorsque votre cursus sera terminé, comment voyez-vous votre avenir ? Faut-il encore chercher à créer sa marque ou espérer entrer dans chez un grand styliste connu ?

Moi, j’adore le travail en équipe. Donc, à la fin de mes études, je me vois bien travailler pendant un bon moment, une dizaine d’années peut-être, dans une maison où je me sens bien, au départ, pour me permettre de voir d’autres choses, d’autres techniques, apprendre encore… et puis l’avenir nous dira ce qui se passera…

Merci beaucoup, Louis Gabriel Nouchi, pour nous avoir prêté un peu de votre temps précieux, au milieu de cette soirée de défilés de l’école de la Cambre à Bruxelles.

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page