Vous êtes ici:Accueil » Mode » Mode homme » Eddy Anemian, Défilé de l’école de stylisme La Cambre de Bruxelles

Eddy Anemian, Défilé de l’école de stylisme La Cambre de Bruxelles

Lors du défilé de l’école de stylisme « La Cambre » de Bruxelles, J’ai rencontré les élèves pour les connaître, en savoir un peu plus sur les motivations et les idées principales qui les animent.
 « Bonsoir Eddy Anemian ! Merci d’accepter de dire quelques mots pour les lecteurs
d’Homactu.com.

Bonsoir Roger ! 
 
Comme pour tous les élèves de 3ème année, le sujet principal de votre collection c’est l’Homme ! 
La 3ème année, c’est avant tout l’occasion de rechercher, apprendre à créer son style personnel. C’est ce qui me plait le plus : créer mon propre univers ! Créer les vêtements qui sont cohérents avec ce que je dis…

Parlons de la collection présentée ici ce soir. L’idée maîtresse ? Des détails sur le style choisi, le type de tissus ? 
Alors, je voulais arriver a une nouvelle idée du costume masculin, très pratique, des volumes simples, radicaux en me basant sur l’habillement workwear. Je voulais des
vêtements très simples a enfiler. Je travaille avec un produit qui doit être de grande qualité : 100% laine, des
matériaux robustes et qui ont du poids. D’autre part, j’aime le jeans ! Donc, c’est important pour moi de trouver l’équilibre entre le Denim et des lainages utilisés dans le costume

Vous avez fait sensation, ce soir, puisque vous avez accompagné votre défilé en chantant a capela. D’abord, c’était un peu déroutant pour les spectateurs, mais votre prestation était remarquable ! Vous chantez depuis longtemps ?
Oui, j’ai suivi des cours de techniques vocales pendant longtemps … Comme je ne trouvais aucune musique qui me convenait pour accompagner ma présentation, c’est mon professeur qui m’a proposé cette idée…

En tous les cas, c’était très réussi ! Bravo ! 
On en parle beaucoup : 2012 est une année catastrophique pour la mode belge ! En février, Walter Van Beirendonck ferme son Garage « Open Store ». Début mai, Christophe Coppens ferme son atelier ! Actuellement, c’est Olivier Strelli qui annonce sa faillite…Est-ce qu’il n’y a pas là une leçon à tirer pour l’avenir… votre avenir ? L’artiste face aux exigences du monde de la finance moderne et de la période de crise financière en Europe… Vous êtes la fin de la 3ème année d’étude. Puis il y a la 4ème et la 5ème…
Et après ? Lorsque votre cursus sera terminé, comment voyez-vous votre avenir ? Faut-il encore chercher à créer sa marque ou espérer entrer dans chez un grand styliste connu ?

Je serai très prudent. Je pense qu’il faut d’abord apprendre et apprendre encore. Entrer dans de grandes maisons, comprendre comment elles fonctionnent. A mon humble avis, ce n’est qu’au bout d’un plus ou moins long parcours, 10 – 15 ans, que, si on en a l’opportunité… et l’argent…, on peut commencer à penser créer sa propre entreprise… Mais, je n’en suis pas là…

Merci Eddy Anemian, pour nous avoir répondu avec autant de gentillesse malgré l’ambiance festive qui règne autour de nous… Effectivement, le final se prépare ! Bonne soirée !
Bonne soirée et merci ! »

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page