Vous êtes ici:Accueil » Beauté » Coiffure homme » La calvitie, un mal typiquement mâle !

La calvitie, un mal typiquement mâle !

Perte de cheveu

En France près de 3 millions d’hommes perdent leurs cheveux. Si ce mal typiquement masculin est traumatisant, des solutions existent ! Tour d’horizon.

La principale cause de la calvitie (90% des cas) est un excès d’hormones mâles dans le sang (alopécie androgénique). En cela, c’est un mal typiquement masculin ! Pour le plus grand malheur des hommes dégarnis, cet excès est héréditaire ! Si papa a rapidement été chauve, le fiston aura toutes les chances de suivre sur la même lignée !

Dans le détail, les hormones mâles ont la vertu d’accélérer le cycle de vie du cheveu. Et plus ils vieillissent vite et plus ils tombent vite ! A cela s’ajoutent des facteurs aggravants comme le stress permanent, une angoisse prolongée, ou encore une alimentation déséquilibrée (carence en vitamines H et B6). Certains médicaments peuvent aussi précipiter la chute comme les amphétamines, les anticoagulants. Les shampoings trop agressifs et les teintures à répétition peuvent également (mais dans une moindre mesure) avoir un effet négatif sur la chevelure.

Les traitements
La chute des cheveux apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans, mais elle peut aussi débuter plus tard. Pour lutter contre la calvitie héréditaire, certains médicaments à base de minoxidil semblent efficaces. Ils doivent être pris à vie et dès les premiers signes de chute pour que l’effet soit durable et significatif. La majorité des produits basés sur ce principe actif se présente sous forme de lotion à appliquer directement sur la chevelure. Une déclinaison en comprimé existe aussi. Les inconvénients de ces traitements ? Leurs coûts élevés et des effets secondaires parfois difficiles à supporter.

L’autre solution pour retrouver une chevelure de « jeune homme » est la greffe. Plusieurs techniques sont possibles : la micro greffe consiste à implanter ses propres cheveux préalablement prélevés sur une zone moins dégarnie ; la greffe d’implants synthétiques avec plus de risques de rejets. Dans les deux cas, le coût est dissuasif ce qui explique pourquoi de nombreux chauves en puissance préfèrent d’emblée se raser entièrement la tête… à la Barthez !
HOMACTU © DAC

Combattre la calvitie : les postiches et les prothèses capillaires

La calvitie est une maladie dont les hommes se passeraient bien. En principe seulement car regardez à la télévision, que ce soit dans le monde du sport ou du business, beaucoup d’hommes sont dégarnis et ont du succès avec les femmes. En plus, c’est devenu la mode de se raser le crâne. Mais revenons à notre maladie ! Pour la plupart d’entre nous la chute des cheveux est un problème que nous devons régler. Plusieurs solutions sont maintenant disponible sur le marché.

Le postiche
Le plus simple, mis aussi le plus désagréable, est de porter une perruque ou une moumoute. Le choix est important et le prix déterminera la qualité de votre nouveau couvre-chef naturel. Mais la technique permet de réaliser un travail beaucoup plus sérieux sur votre tête sans cheveux. Après avoir effectué un gommage de la peau de votre crâne, on vous place un film élastique très fin sur lequel seront collés de vrais cheveux, assortis à votre teint ou aux quelques cheveux restant. Très efficace, le postiche permet de vivre normalement. L’inconvénient principal du postiche est son prix : en effet, il doit être remplacé environ tous les mois pour garder son originalité et son éclat.

La greffe
Utilisée depuis très longtemps, la greffe de cheveux a ses limites. D’abord il faut que la calvitie ne soit pas très importante et que le cuir chevelu possède plus de cheveux à fournir qu’à combler. Ensuite, la greffe de cheveux peut s’avérer très longue à accomplir et en plus sous anesthésie locale. Enfin, le prix de cette mini-chirurgie est très élevé suivant le cas.

La chimie
Les traitements chimiques contre la chute des cheveux sont très souvent proposés par des arnaqueurs. En fait, il n’existe que deux produits susceptibles de combattre la perte des cheveux : le minoxidil et le finastéride, uniquement disponibles avec une prescription médicale. Le minoxidil est un traitement peu onéreux mais qui n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. En le pulvérisant sur le crâne, vous stoppez la chute des cheveux dans 80% des cas. Vous obtenez même une repousse des cheveux chez 40% des personnes traitées. Le finastéride est un peu plus cher et se trouve en comprimés. Plus pratique, il n’est lui non plus remboursé par la Sécu. 
Source: libre-article.fr

Commentaires (2)

  • Laurence

    La calvitie n’est pas forcément un mal typiquement mâle. Les femmes aussi peuvent en souffrir. Tous ces traitements sont très efficaces. Mais il y a d’autres causes de la calvitie. Elle peut être due au stress, à la génétique. Le mieux c’est de consulter un médecin et de voir avec lui les meilleures solutions possibles.

  • Calvitie

    Dur dur , il y a aussi une autre solution que la greffe, le postiche, la chimie

    C’est d’assumer ^^

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page