Vous êtes ici:Accueil » Mode » Modèles-mannequins » Mannequinat et cigarette

Mannequinat et cigarette

Le courrier des lecteurs : Mannequinat et cigarette

Bonjour Roger,
Lecteur assidu d’homactu, je voulais te demander ton avis. J’ai 20 ans et, depuis peu, mannequin en agence. Je n’ai pas encore beaucoup d’expériences. Je n’ai à mon actif que quelques shootings. Mais le dernier que je viens de réaliser restera pour moi mémorable ! Je m’explique. Nous étions 2 mannequins pris à tour de rôle, en continu, par le photographe. Alors que j’étais dans le studio depuis une heure, et que le photographe shootait l’autre modèle, j’ai soudainement eu envie de fumer. A peine ma cigarette allumée, le photographe cria : « P…, ça pue le tabac, ici ! Va fumer dehors ! » Je n’ai pas eu d’autre alternative que de sortir…
Une fois ma cigarette éteinte, je revins rapidement pour reprendre la séance. Une bonne heure plus tard, entre deux poses, comme le photographe était occupé avec l’autre mannequin, j’ai eu à nouveau l’envie d’en « griller une » et, sur la pointe des pieds, pour ne pas déranger, j’ai quitté le studio pour aller fumer, en marchant dans la rue. Quelques secondes plus tard, à ma grande surprise, le photographe m’a rejoint sur le trottoir, pour me crier dessus, m’engueuler devant les passants : « Sale petit con, tu es là pour travailler, pas pour fumer ! » J’ai terminé le shooting dans une ambiance pénible et froide. Le lendemain, le bookeur de l’agence m’a fait part des remarques « plus que négatives » du photographe…
Est-ce normal, Roger, d’en arriver là ? Toi qui est photographe, qu’en penses-tu ?
X

Bonjour X (puisqu’au vu de tes ennuis, tu m’as demandé de rester anonyme),
Probablement que le photographe est, comme moi, non-fumeur. D’abord, en Belgique, c’est illégal de fumer dans les locaux dédiés au travail… Mais, de toute façon, ce n’est pas agréable de travailler avec un fumeur dans un studio surchauffé par les spots. Cette chaleur accroît l’odeur du tabac, le mannequin a souvent une haleine de cendrier et, en plus, cette odeur se marque sur les vêtements prêtés pour la séance ! 
En lisant ta prose, je me dis que le photographe avait fini de travailler avec l’autre modèle et voulait commencer une autre série de poses avec toi. Tu n’étais plus dans le studio, alors que tu devais attendre ton tour sagement, prêt à prendre ta place devant l’objectif. Vu que tu l’avais déjà agacé en fumant devant lui et que, là, tu avais quitté le studio sans le prévenir, le photographe s’est énervé et est parti dans la rue pour te rechercher !
Je n’excuse pas ses insultes, mais je peux comprendre son stress !
Il faut savoir qu’une séance est une course contre la montre : généralement, on doit finir ce que l’on entreprend en une journée. Maquilleur, coiffeur, habilleuse, tout cela a un coût. Perdre son temps pour une futilité, je peux concevoir que le photographe s’irrite. S’il y a du retard, le budget prévu sera dépassé à cause des heures supplémentaires ! Oui, en photo, le temps c’est de l’argent !
C’était donc une grave erreur de quitter le studio sans demander la permission. Il t’aurait répondu : « Pas maintenant, car dans une minute j’aurai terminé la série avec ton collègue et je continuerai avec toi tout de suite. »
Un bookeur me disait un jour : « Les principales qualités d’un mannequin ce sont : la gentillesse, la bonne éducation et la politesse. »
On va peut-être ajouter : « Et surtout non-fumeur… »

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Commentaires (1)

  • Cig-discount

    Bonjour à vous , je pense que fumer dans un lieu de travail est quelque chose d’irrespectueux envers les autres , parce que il en a certainement de gens comme moi qui ne supporte pas la fumée puante du cigarette , immédiatement ça me donne de la maux de tête et de la nausée. Alors je trouve que c’est normal que le photographe t’a insulté ainsi. puisqu’un lieu de travail n’est pas un lieu fumeur.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page