Vous êtes ici:Accueil » Mode » Modèles-mannequins » Comment se présenter aux agences de mannequins ?

Comment se présenter aux agences de mannequins ?

Comment se présenter aux agences de mannequins?

Le courrier des lecteurs : Comment se présenter aux agences de mannequins?

Bonjour Roger,
Peut-on aller dans une agence de mannequin réputée et leur demander :  » Est-ce que ma gueule pourra me permettre de gagner ma vie ?  » Aurais-je une réponse sérieuse sur mon potentiel et mes chances de rentrer dans ce milieu ? 
Je manque trop de confiance en moi pour faire appel à un photographe sans savoir au préalable si j’en ai vraiment le potentiel, d’où mon interrogation sur cette démarche « originale »
Merci de ton attention !
Rayan

Bonjour Rayan,
Ma réponse est tardive, hélas ! C’est dû au nombre de messages que je reçois. Je suis un peu dépassé.
Petite remarque pour commencer : montrer des photos, même naturelles, faites entre amis, peut donner une idée sur ta photogénie et ton naturel devant l’objectif…
Bien, à part cela, je dois avouer que ton discours que tu comptes donner aux bookeurs d’agences m’a bien fait rire. C’est un milieu souvent assez bourgeois, très poli voire un peu guindé. 
Je voudrais être une petite souris pour assister à la scène !
Tu peux poser la question… mais pas comme cela ! Mets-y les formes ! Dis-toi bien que le bookeur se demandera si c’est comme cela que tu te présenteras aux castings, aux photographes ou aux clients de l’agence. 
Pour tout professionnel du milieu, c’est impensable, tout simplement ! 
Ce n’est pas ton physique qui sera la cause du refus de l’agence, mais bien ta présentation qui sera considérée comme trop arrogante, impolie ou vulgaire.

Roger Hennaux Chronique de
Roger Hennaux
Photographe

Commentaires (2)

  • Alain

    Quand je dis que j’accompagne un modèle, je veux dire qu’on fait le trajet avec eux, car aller d’une agence à une autre c’est parfois loin.
    Mais moi, je reste toujours dehors et j’attends, qu’il revienne.

  • Alain

    Pour avoir accompagné ces derniers temps plusieurs modèles dans des agences, les choses se passent très simplement et très vite.
    Un booker, te laisse dans la salle d’attente, prend ton book et ton composite si tu en as un, et revient et te dit oui ou non.
    C’est malheureusement souvent non, sans explications.
    J’en ai accompagné un chez Ford, à l’origine c’est eux qui l’avaient contacté. Il est revenu, lui a dit, tu m’as envoyé en mail à telle date, un second à cette autre date, c’est toujours NON. Souvent la taille entre en jeu.
    Pour la dernière agence, en l’occurrence SUCCESS, il a demandé le motif du refus.
    « Trop grand, il mesure 183 ’18ans dans3 mois), donc une réponse bidon.
    En deux jours on a fait, 7 agences, celles que nous avait recommandé Next (qui ne fait que les femmes à Paris), les hommes c’est à Londres.
    La liste: Contrebande, Eye Models, Ford Models, Marylin (là il avait le nom de 3 booker et a demandé à en voir un) Nathalie Agency , Success et VIP Models.
    Dans chacune d’elles (je ne suis monté avec lui que chez Ford), le scénario fut le même, on te laisse seul, on prend tes photos et on revient te donner la réponse.
    Il n’y a que chez EYE Models qu’on lui a fait 2 polaroids.
    Trouver une agence, c’est la galère, beaucoup de demandes, peu d’élus.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page